Santé

Hématophobie

DéfinitionClassé sous :médecine , Hématophobie , peur
Les hôpitaux, les prises de sang et les films gores provoquent la terreur chez les hématophobiques. © Phovoir

L'hématophobie correspond à une peur très courante : celle du sang. Les victimes en éprouvent une crainte irrépressible. Être confronté à la vue de ce liquide rouge vital, ou à un lieu ou un événement en lien direct ou indirect avec lui provoque chez eux des malaises systématiques.

À la vue du sang (ou parfois même à l'idée d'y être confronté) les hématophobiques sont victimes d'une baisse de leur rythme cardiaque et de leur tension. Ces symptômes peuvent conduire jusqu'au malaise vagal, c'est-à-dire à l'évanouissement. Ces réactions sont similaires à celles vécues par les bélonéphobiques, qui ont une peur extrême des aiguilles. D'ailleurs, ces deux phobies sont souvent liées.

Tout comme la bélonéphobie, l'hématophobie peut représenter un obstacle majeur pour les malades, comme les diabétiques, contraints de se piquer plusieurs fois par jour et donc confrontés à la vue de leur propre sang. Le traitement de cette phobie prend la forme d'une thérapie cognitive et comportementale. Elle permet au patient de s'habituer progressivement à la vue du sang, pour ne plus succomber à ces malaises.

Source : interview du docteur Rachel Bocher, psychiatre au CHU de Nantes, mai 2012.

Cela vous intéressera aussi