Santé

Électrocardiogramme

DéfinitionClassé sous :médecine , activité électrique , activité électrique du coeur
Cette image représente un électrocardiogramme normal, et chaque onde P, Q, R, S et T est signalée. © Agateller (Anthony Atkielski), Wikipédia, DP

Un électrocardiogramme (ECG) correspond à l'enregistrement de l'activité électrique du cœur, nécessaire à ses contractions. Pour cela, on dispose des électrodes au niveau des chevilles, des poignets et sur la poitrine des patients. L'examen est effectué dans un service de cardiologie.

Pratique de l'électrocardiogramme

L'électrocardiogramme fournit immédiatement des renseignements sur la santé du cœur. Il est utilisé pour différentes raisons :

Déroulement de l'électrocardiogramme

Cet examen médical a l'avantage d'être non invasif, sans risque, non douloureux, et assez rapide, puisqu'une bonne dizaine de minutes suffisent pour obtenir le tracé et un diagnostic du médecin. Une dizaine d'électrodes sont placées sur le patient, au niveau des chevilles, des poignets, et six au niveau du torse. Le tracé apparaît alors sur une bande de papier et est immédiatement interprétable.

Lecture de l'électroencéphalogramme

Dans un tracé typique, on peut remarquer cinq ondes caractéristiques. On les appelle P, Q, R, S et T. L'illustration ci-dessous montre à quoi ressemble un électrocardiogramme normal :

  • l'onde P marque la dépolarisation lors de la contraction des oreillettes ;
  • l'intervalle PR indique le temps nécessaire à la transmission de l'influx électrique du nœud sinusal des oreillettes jusqu'aux muscles ventriculaires ;
  • le complexe QRS marque la dépolarisation et la contraction ventriculaire ;
  • l'intervalle QT correspond à la repolarisation ventriculaire globale ;
  • l'onde T désigne la fin de la repolarisation ventriculaire.
Cela vous intéressera aussi