Qu'est-ce que l'effet Stroop ? © rolffimages, Fotolia

Santé

Effet Stroop

DéfinitionClassé sous :médecine , test de Stroop , effet Stroop

Par Marie-Céline Jacquier, Futura

 

L'effet Stroop désigne, en neurosciences, une interférence entre une tâche principale et un autre processus cognitif interférent.

Test de Stroop

Le test de Stroop doit son nom au psychologue américain John Ridley Stroop, qui l'a présenté pour la première fois en 1935, dans la revue Journal of Experimental Psychology.

Dans le test de Stroop, il est demandé à un sujet de nommer la couleur (tâche principale) dans laquelle est écrit un mot, mais le mot désigne une couleur qui n'est pas forcément celle de l'impression. Par exemple, le mot « jaune » peut être écrit en bleu.

Le sujet met alors plus de temps à nommer la couleur d'impression lorsque le mot et la couleur d'impression ne correspondent pas (lorsqu'ils sont incongrus). Ceci est dû au fait que le sujet lit automatiquement le mot ; il a du mal à se concentrer uniquement sur la couleur d'impression du mot, sans le lire.

Faites le test de Stroop : en quelles couleurs sont écrits les mots ? © DR

Utilisation de l’effet Stroop en neurosciences

Le test de Stroop a été adapté sous différentes versions, à destination des enfants ou des personnes âgées. L'effet Stroop est un effet tout à fait normal chez une personne qui a acquis la lecture. Le test de Stroop peut donc être utilisé pour savoir si la lecture est acquise par un enfant : quelqu'un chez qui l'on n'observe pas d'effet Stroop n'aurait pas acquis la lecture automatique.

Comme le test de Stroop nécessite de maintenir son attention sur une tâche en évitant les éléments perturbateurs, il peut être utilisé sur des enfants, des adolescents mais aussi des personnes âgées pour détecter un déficit d'attention.

  Les commentaires ne sont pas disponibles pour le moment.