Plusieurs échographies permettent un suivi de la grossesse. © Monkey Business, Fotolia

Santé

Échographie

DéfinitionClassé sous :médecine , examen médical , échographie

L'échographie est une méthode d'exploration non invasive qui repose sur l'utilisation des ultrasons. Les échos renvoyés par les organes, permettent en effet de visualiser ce qui est invisible à l'œil, voire aux rayons X. L'échographie est pratiquée par des médecins, au moyen d'un échographe.

Pratique de l’échographie

Plusieurs régions de l'organisme peuvent être explorées par cet examen non invasif. Notamment la cage thoracique, l'abdomen et les systèmes urinaire et génital. Différents organes tels que les reins et le foie, ou encore le cœur, sont particulièrement bien étudiés. Son usage le plus connu du grand public et sans doute le plus populaire, reste toutefois le suivi de la grossesse.

Déroulement de l’examen

Après application d'un gel facilitant la propagation des ondes, une sonde posée sur la peau agit comme un émetteur et récepteur de faisceaux d'ultrasons. Reliée à un amplificateur et un écran, elle transmet des informations qui sont alors traduites en images.

Risques éventuels de l’échographie

Les échographies diagnostiques, y compris l'échographie fœtale, ne sont pas contrindiquées lorsqu'on peut en attendre un bénéfice sur le plan médical. Aucune étude n'a démontré à ce jour que les ultrasons puissent être nocifs pour le fœtus. Toutefois, les échographies non médicales à visée « artistique » sont déconseillées. Elles n'apportent aucune information que n'apporterait l'échographie diagnostique, et on ne peut en attendre aucun bénéfice ni pour l'enfant, ni pour la mère.

Sources :

  • Institut de cancérologie Gustave Roussy ;
  • Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), consultés en novembre 2010.