Deuxième palier des antalgiques : codéine et tramadol. © Phovoir

Santé

Antalgique opiacé faible

DéfinitionClassé sous :médecine , antalgiques , douleur modérée

Les antalgiques opiacés faibles sont le deuxième palier des médicaments antalgiques. Ils sont indiqués dans le traitement des douleurs modérées à sévères. Ils contiennent des molécules proches de la morphine et ne sont disponibles que sur prescription médicale. La codéine et le tramadol appartiennent à cette catégorie. Rappelons que depuis le 1er mars 2011, tous les antalgiques contenant du dextropropoxyphène - qui figurait également au tableau du deuxième palier des antalgiques - ont été retirés du marché.

Comment agissent les antalgiques opiacés faibles ?

Ils sont souvent associés à d'autres substances du premier palier (paracétamol ou AINS). Il est rare en effet que la codéine soit prescrite seule, car elle est très souvent à l'origine de constipations. Contrairement aux antalgiques de niveau 1, ils agissent sur le système nerveux central.

Des contrindications ou précautions ?

Au début du traitement, certains effets secondaires peuvent apparaître. Il peut s'agir d'une somnolence et parfois de nausées ou de vomissements, qui disparaissent généralement après quelques jours. D'autres effets peuvent perdurer tout au long du traitement. C'est le cas de la constipation et d'une sécheresse buccale.

Sources :

  • Manuel Merck - 4e édition ;
  • Principes de médecine interne, TR Harrison, éd. Flammarion.