Le froid peut provoquer une crise de la maladie de Raynaud. La solution : se réchauffer et bouger les doigts. © Africa Studio, Shutterstock

Santé

Maladie de Raynaud

DéfinitionClassé sous :maladie , maladie de Raynaud , froid

La maladie de Raynaud est un trouble de l'irrigation des doigts décrit par Maurice Raynaud en 1862. Elle se manifeste sous la forme d'un spasme, d'un resserrement brutal des artérioles (vasoconstriction), provoquant l'arrêt de la circulation sanguine.

Symptômes de la maladie de Raynaud

Les doigts changent de couleur, deviennent blancs, puis rouges, voire bleus et gonflés ; le patient ressent des fourmillements puis des douleurs. Parfois, les orteils, le nez, les lèvres, le lobe d'oreille sont touchés. La maladie apparaît souvent chez des adolescents ou des jeunes femmes en bonne santé. Elle n'est pas grave et les symptômes sont réversibles.

Ces symptômes sont induits par le froid, mais aussi des émotions, un stress important ou l'utilisation de certains outils provoquant des vibrations (tronçonneuse...). Des médicaments vasoconstricteurs peuvent aussi provoquer de tels symptômes.

Traitements et prévention de la maladie de Raynaud

Des médicaments vasodilatateurs permettent d'augmenter le diamètre des vaisseaux et de rétablir la circulation. En cas de crise, il faut se réchauffer, bouger les doigts, les mains, les bras, en faisant de larges gestes.

Comme le tabagisme favorise la maladie de Raynaud, il est conseillé d'arrêter de fumer. Les boissons caféinées (thé, café) doivent être évitées car elles favorisent les symptômes. Pour éviter les crises, il faut naturellement se protéger du froid, en portant des gants, un chapeau, des vêtements chauds. Une activité physique aide également à maintenir le corps chaud. Enfin, les personnes sensibles au stress doivent apprendre à mieux le gérer.

Cela vous intéressera aussi
À voir aussi :