Santé

Dérive génétique

Exemple de dérive génétique entre deux allèles (rouge et vert) suite à la fondation d’une nouvelle population. © Professor Marginalia, Wikimedia CC by-sa 3.0

La dérive génétique est l'un des mécanismes de l'évolution qui aboutit à la création de nouvelles espèces à partir de populations d'individus. Ce mécanisme est celui de la variation aléatoire des fréquences alléliques au sein d'une population et au cours des générations.

Chaque population isolée est en effet caractérisée par un génome spécifique, qui diffère de celui d'autres populations de la même espèce par la fréquence, voire l'existence de certains allèles et gènes.

Cette différenciation peut être due à un échantillonnage non représentatif du génome, lors de la fondation d'une nouvelle population ou de son histoire, qui provoque une sur-représentativité et une sous-représentativité de certains allèles.

Ensuite, l'isolement de la population induit une évolution au cours du temps une variation des fréquences alléliques, au gré des mutations et des remaniements du génome, ainsi que de la transmission aléatoire des allèles et de ces modifications.

L'accumulation des modifications du génome par la dérive génétique peut aboutir à l'appauvrissement de la diversité génétique et provoquer la disparition d'une population, voire d'une espèce. Inversement, ces modifications peuvent engendrer une nouvelle espèce.

Cela vous intéressera aussi