Dans la noyade sèche, l’eau entre dans les poumons et conduit au décès des heures après la baignade. © Fotofrank, Fotolia

Santé

Noyade sèche

DéfinitionClassé sous :enfant , noyade , noyade sèche

Parfois appelée « noyade secondaire », la noyade sèche désigne un type de noyade assez rare qui a lieu plusieurs heures après la baignade. Elle se distingue de celle dite humide dans laquelle la personne inhale de l'eau et suffoque au moment de la baignade. Aujourd'hui, les deux sont regroupées sous le même terme de noyade.

En juin 2017, un cas de noyade sèche a été rapporté à Houston aux États-Unis. Le petit garçon avait le ventre gonflé et douloureux en sortant de l'eau. Les jours suivants, il a eu des diarrhées et vomissements. Il est décédé une semaine après avoir bu la tasse. Ses poumons étaient remplis d'eau.

Les caractéristiques d’une noyade sèche

La noyade sèche concerne essentiellement des enfants. Elle a lieu après une baignade au cours de laquelle l'enfant a bu la tasse. Lors de son immersion, de l'eau est entrée dans les poumons, les rendant inefficaces. Le cerveau n'est donc plus suffisamment approvisionné en oxygène. Le décès peut avoir lieu des heures voire des jours après la baignade.

Des changements dans le comportement de l'enfant dans les heures suivant la baignade doivent alerter les parents : fatigue, toux, respiration anormale, bulles sortant de la bouche, teint gris, lèvres bleues... Il faut alors contacter les urgences qui peuvent sauver la victime si elle est prise en charge à temps. Généralement, lorsque l'on boit la tasse, il est possible d'évacuer l'eau en toussant.