La voûte plantaire forme une arche sous le pied. © minicel73, Fotolia

Santé

Voûte plantaire

DéfinitionClassé sous :Corps humain , voûte plantaire , pied

Par Marie-Céline Jacquier, Futura

 

La voûte plantaire est un ensemble associant des éléments ostéo-articulaires, ligamentaires et musculaires, pour former une courbure dans la partie inférieure du pied (en-dessous du pied).

Forme de la voûte plantaire, affaissement et pied plat

En forme d'arche, la voûte plantaire relie le talon aux doigts de pieds. Lorsque cette voûte est affaissée, on parle de pied plat. La voûte plantaire joue un rôle important dans le saut, la course, la marche. Les articulations du pied permettent de moduler la courbure de la voûte plantaire et de s'adapter aux inégalités du sol.

Anatomie de la voûte plantaire

La voûte plantaire comprend en fait trois arches. Sous le pied, la peau est plus épaisse en certains endroits qui servent d'appui au sol. Sous la peau, notamment au talon, un coussin graisseux protège le pied. Au-dessus de ce coussin, sur presque toute la longueur du pied, une autre couche de tissu conjonctif maintient sous tension la voûte plantaire pour qu'elle conserve sa courbure : cette bande est l'aponévrose plantaire superficielle, qui adhère aux muscles plantaires ; elle est fixée à l'os du talon et se termine sous la forme de cinq bandelettes au début des orteils.

La plante du pied compte un grand nombre de muscles, répartis en plusieurs couches. Les muscles de la partie plantaire aident à stabiliser le pied pendant les mouvements et à maintenir la forme de la voûte plantaire. Des muscles de la jambe interviennent aussi : par exemple, le LPL (long péronier latéral, ou muscle long fibulaire) favorise le soutien de la voûte plantaire ; c'est un antagoniste du jambier antérieur (muscle tibial antérieur) qui est fléchisseur et élève l'arche.