Santé

Œil

DéfinitionClassé sous :Corps humain , vue , vision
 
Ce schéma permet de positionner les différentes couches et les divers composants de l'œil. © Rhcastilhos, Wikipédia, DP

L'œil, également appelé globe oculaire, correspond à l'organe de la vue, captant le signal lumineux avant que l'information ne soit réinterprétée par le cerveau et transformée en formes et en couleurs. Il se compose de différentes régions lui permettant d'assurer sa fonction, de la cornée jusqu'à la rétine. Il est inséré dans une orbite, et on en retrouve une ou plusieurs paires chez bon nombre d'espèces animales, aussi bien chez les arthropodes, les mollusques ou les vertébrés.

Anatomie de l’œil humain

L'œil humain correspond grossièrement à une petite boule de 2,5 cm de diamètre, pesant sept à huit grammes. Comme chez beaucoup de mammifères, le globe oculaire se compose de différentes couches. La plus externe correspond à la sclère, membrane résistante qui donne sa couleur blanche à l'œil en le recouvrant à 80 %, sur laquelle s'insèrent les muscles oculomoteurs. Au centre se trouve la cornée, qui permet de capter les premiers rayons de lumière et de commencer la réfraction.

Sous la sclère, on trouve la choroïde, couche fine irriguée de vaisseaux sanguins et assurant la nutrition de la rétine et de l'iris.

La rétine, située dans le fond du globe oculaire, au contact de la choroïde, correspond à la région directement sensible à la lumière, polarisée principalement par la cornée et le cristallin. Elle est composée de cellules en cônes et en bâtonnets, sensibles aux détails de l'environnement et à la luminosité. C'est à ce niveau que le signal lumineux va être traduit en message nerveux, et être envoyé au cerveau par le nerf optique.

Au centre de l'œil, derrière la cornée, on trouve l'iris, région qui confère sa couleur particulière au globe oculaire. En son centre, on trouve la pupille, région sombre qui, sous l'action de muscles, se contracte ou se dilate pour laisser passer plus ou moins de lumière, à l'instar d'un diaphragme sur un appareil photo.

L'essentiel du volume de l'œil (90 %) est dû à l'humeur vitrée, liquide gélatineux situé en arrière du cristallin, qui donne au globe oculaire sa consistance. Il contribue également à la réfraction de la lumière.

Les yeux composés

Si l'Homme, les autres vertébrés et d'autres groupes possèdent deux yeux simples, ce n'est pas le cas chez tous les animaux. Ainsi, de nombreux arthropodes, comme les mouches, les libellules ou les crabes possèdent des yeux composés, c'est-à-dire un ensemble de photorécepteurs appelés ommatidies. Certains de ces animaux peuvent posséder jusqu'à cinq yeux composés.

Cela vous intéressera aussi