Santé

Vicariance

DéfinitionClassé sous :biologie , zoologie , dispersion
La première ligne présente le principe de la vicariance. Une population (ancestral population) d'une espèce donnée (Species A) est divisée par une barrière (Geographical isolation). Les échanges de gènes sont interrompus entre les deux groupes (Species A' et A''). Ils vont alors évoluer indépendamment l'un de l'autre au point de donner naissance à de nouvelles espèces (Species B et C). Dans le cas de la dispersion (ligne du bas), un groupe d'individus s'isole (Species A') de la population de base, par exemple en franchissant un obstacle, et va finir par former une nouvelle espèce au cours de l'évolution (Species B). © Geosociety.org

La vicariance correspond, tout comme la dispersion, à un processus de spéciation, c'est-à-dire qu'il peut causer l'apparition de nouvelles espèces.

Le mécanisme de la vicariance

Une vicariance est un phénomène écologique, biologique ou géologique qui va diviser une population d'origine en deux sous-groupes de plus petite taille suite à la formation d'une barrière (construction d'un barrage ou séparation de continents). Les nouvelles populations seront alors isolées, ce qui signifie qu'elles ne peuvent plus échanger leurs gènes. Elles vont donc évoluer indépendamment l'une de l'autre jusqu'à donner naissance à de nouvelles espèces.

Les taxons vicariants sont génétiquement proches, mais géographiquement éloignés.