Santé

Le venin d'un cône contre la douleur

ActualitéClassé sous :vie , synthétique , venin

Une forme synthétique du venin d'un gastéropode marin pourrait soulager les douleurs de patients atteints de cancer ou de Sida réfractaires aux opioïdes conventionnels, selon une étude publiée dans le Journal of the American Medical Association.

Ce coquillage qui parait inoffensif est un cône Conus magus dont le venin est mortel

Le médicament expérimental inhibiteur des canaux calciques, appelé ziconotide, qui constitue l'équivalent d'un composé du venin du cône Conus magus, a révélé des effets analgésiques chez 53% des patients traités, contre 17,5% dans le groupe contrôle. Selon la compagnie Elan Pharmaceuticals qui fabrique le ziconotide, les effets secondaires fréquents, tels que vertige et confusion, peuvent être réduits en adaptant la dose de médicament.

Une demande d'autorisation commerciale fédérale a été déposée; celle-ci pourrait intervenir dès cette année.