Le fait d’utiliser Facebook est associé à la longévité. © StockLite, Shutterstock

Santé

Pourquoi les utilisateurs de Facebook vivraient plus longtemps

ActualitéClassé sous :vie , réseaux sociaux , amis

D'une manière générale, les personnes qui ont plus de liens sociaux vivent plus longtemps. Ce serait aussi vrai en ligne, à condition de faire un usage modéré de Facebook et de conserver des relations sociales dans la vie réelle aussi.

Avoir une vie sociale est plutôt favorable à la longévité. Mais est-ce également vrai en ligne ? Voici la question posée dans une étude parue dans Pnas. Pour le savoir, des chercheurs des universités de Californie (San Diego) et de Yale ont étudié l'activité en ligne d'utilisateurs des réseaux sociaux. Les personnes étudiées étaient nées entre 1945 et 1989.

D'après les résultats portant sur 12 millions d'utilisateurs de Facebook, l'utilisation du réseau social était associée à la longévité : ceux qui utilisaient Facebook vivaient plus longtemps que ceux qui ne s'en servaient pas. Sur une année, l'utilisateur moyen de Facebook avait 12 % de risque en moins de mortalité qu'un non-utilisateur. Cependant, ces différences pouvaient être liées au statut socio-économique des utilisateurs et non-utilisateurs de Facebook. L'étude montre une association, et donc ne prouve pas de lien de cause à effet.

Recevoir des demandes pour être amis est signe de longévité

Les chercheurs ont regardé le nombre d'amis, de photos, de mises à jour de statuts, de messages et de posts. Ceux qui semblaient mieux intégrés socialement, c'est-à-dire qui postaient plus de photos, suggérant plus d'interactions dans la vie réelle, avaient la meilleure longévité. Ceux qui acceptaient plus de demandes pour être amis sur Facebook vivaient également plus longtemps.

Le réseau social devait donc servir à maintenir et à favoriser des liens sociaux de la vie réelle pour avoir un effet positif. D'après William Hobbs, principal auteur de l'article, qui s'exprime dans MedicalXpress, le fait d'interagir sur le net semble bon pour la santé lorsque l'activité en ligne reste modérée et qu'elle complète des interactions bien réelles. Mais si on passe beaucoup de temps en ligne, sans qu'il y ait de preuves d'être connecté aux autres dans la vie réelle, l'association est négative.

Interview : trois conseils pour vivre plus longtemps  Vivre bien et longtemps est certainement une préoccupation universelle, mais malheureusement nous ne sommes pas tous égaux face à la vieillesse et l'espérance de vie n'est pas la même pour tout le monde. Futura-Sciences a interviewé Vera Gorbunova, chercheuse en biologie, lors de son allocution à TEDxCannes, afin qu’elle nous donne quelques conseils pour vivre plus longtemps.