L’aquarium, une solution pour les urbains stressés en manque de nature ? Ici, le Kuroshio, plus grand bassin de l'Aquarium Churaumi d'Okinawa. © 日本語: 沖縄美ら海水族館・黒潮の海の大水槽, CC by nc 4.0

Santé

Science décalée : les aquariums sont bons pour la santé

ActualitéClassé sous :vie , Sentiments , poisson

Les propriétés relaxantes de l'aquarium dans la salle d'attente du dentiste seraient bien réelles... D'après une recherche britannique, les visiteurs qui passent du temps à regarder les poissons dans un aquarium public voient leur santé physique et morale s'améliorer, avec un moral en hausse, une pression artérielle et un rythme cardiaque en baisse.

Et s'il suffisait d'avoir un aquarium chez soi pour voir sa santé physique et mentale s'améliorer ? C'est ce que suggère un article paru dans la revue Environment & Behavior qui a étudié les bénéfices des aquariums sur la santé et le bien-être. Les chercheurs des universités de Plymouth et d'Exeter, associés au National Marine Aquarium de Plymouth, savaient déjà que le fait d'être exposé à un environnement naturel pouvait calmer et réduire le stress, en fournissant bien-être et émotions positives. Des études précédentes avaient aussi suggéré que ces bénéfices étaient plus importants lorsque la richesse des espèces présentes était plus importante.

Les scientifiques ont donc voulu connaître les réponses physiques et mentales de personnes qui regardaient des aquariums contenant plus ou moins de poissons. Ils avaient l'opportunité de conduire leur expérience lorsque le National Marine Aquarium de Plymouth a décidé de rénover l'une de ses principales expositions dans un aquarium de 550.000 litres.

Les différentes espèces de poissons ont été introduites par étapes. Les chercheurs ont testé l'humeur, le rythme cardiaque et la pression sanguine des participants au fur et à mesure que le nombre de poissons dans l'aquarium augmentait. Comme l'eau de l'exposition devait être installée en premier sans les animaux, les chercheurs avaient un témoin pour tester l'importance de l'environnement aquatique. Puis ils ont testé les réactions des gens lorsque l'aquarium avait plus ou moins de poissons, après 5 ou 10 minutes d'exposition. Il y avait trois étapes de remplissage de l'aquarium : sans poissons, partiellement rempli et plein.

L’aquarium plein en fin d’expérience, au National Marine Aquarium de Plymouth, retient plus l’attention des visiteurs, fascinés. © Cracknell et al. 2015, Environment & Behavior, CC by nc 3.0

Les aquariums favorisent la relaxation et réduisent le stress

L'équipe a trouvé que le fait de regarder un aquarium conduisait à des réductions notables de la pression sanguine et du rythme cardiaque. Plus il y avait de poissons, plus l'attention des gens se maintenait longtemps, plus leur humeur s'améliorait. À chaque étape de regarnissage de l'aquarium, il y avait une chute de pression sanguine et de rythme cardiaque.

Même l'aquarium sans poissons, avec seulement de l'eau et des décorations marines, semblait produire des effets positifs. Ces observations ont été réalisées après une période de repos, ce qui signifie que ce n'était pas dû au fait que les gens se reposaient devant l'aquarium. La plupart de ces bénéfices apparaissaient dans les 5 premières minutes.

Pour Sabine Pahl, de l'université de Plymouth : « Alors que les grands aquariums publics se concentrent généralement sur leur mission éducative, notre étude suggère qu'ils pourraient offrir un nombre de bénéfices inconnu jusqu'à présent. En des temps de stress plus élevé au travail et d'une vie urbaine encombrée, peut-être que les aquariums peuvent intervenir et fournir une oasis de calme et de détente. » Les chercheurs suggèrent donc que les aquariums peuvent apporter une solution aux personnes qui, en ville, n'ont pas accès aux grands espaces naturels.