Santé

Le Pic à bec d'ivoire, supposé disparu, vu aux Etats-Unis !

ActualitéClassé sous :vie , pic à bec d'ivoie , oiseau

Le Pic à bec d'ivoire Campephilus principalis, le second plus grand pic du monde, fait partie de ces oiseaux mythiques que tout ornithologue désirerait observer, ne serait-ce même qu'une seconde. Mais malheureusement, étant donné l'absence de données fiables depuis plus de 60 ans, l'IUCN (Union Mondiale pour la Conservation de la Nature) avait officiellement déclaré l'espèce éteinte en 1996.

Plusieurs expéditions, comme celle de la Cornell University en mars 2002, avait tenté en vain de recueillir des indices de la présence de l'oiseau dans les vieilles forêts inondées de Cyprès chauves du Sud-est de États-Unis, son habitat de prédilection. Mais l'échec avait toujours était au rendez-vous.

George M. Sutton/Cornell Lab of Ornithology

Des amateurs annoncent de temps en temps avoir aperçu l'oiseau, mais il s'agît la plupart du temps d'une confusion avec une espèce proche mais plus petite et assez répandue, le Pic chevelu (Dryocopus pileatus). Mais une observatrice, Mary Scott, a observé en 2004 en Arkansas un mâle de Pic à bec d'ivoire et a transmis l'information aux ornithologues de l'université Cornell.

Selon le site officiel www.ivorybill.org, la première observation (furtive) a été effectuée le 11 février 2004 par un "kayakeur" dans la Cache River National Wildlife Refuge of Arkansas.

Cacher d'observation - Clark Jones/Cornell Lab of Ornithology

Le Cornell Lab of Ornithology et l'association The Nature Conservancy ont ensuite créé une structure, la Big Woods Conservation Partnership pour assurer la protection de la zone et étudier l'oiseau. Les scientifiques ont effectué de nombreuses observations, réalisé une courte vidéo de qualité médiocre, et de possibles enregistrements du fameux "double coup" typique du pic à bec d'ivoire. Ces preuves ont permis de confirmer qu'au moins un pic survivait dans les Big Woods du delta du Mississippi (Arkansas).

Comparaison des ouvertures de nids - Mark Godfrey/The Nature Conservancy

La Nature Conservancy a protégé plus de 18 000 acres des Big Woods près des Cache River et White River national wildlife refuges depuis la découverte. En 10 ans, le but est de restaurer 20 000 acres supplémentaires dans les Big Woods.

Description du Pic à bec d'ivoire

- Longueur : 48 - 53 cm.
- Envergure : > 1 m.

--Description :

Le Pic à bec d'ivoire Campephilus principalis est le second plus grand pic du monde. Le bec est blanc ivoire, tandis que les pattes sont grises. L'oiseau est noir avec des bandes blanches très visibles sur les côtés du cou. Les ailes possèdent deux larges taches blanches.
Les mâles ont une huppe rouge vif.

-- Cris et chants :

Le cri d'alarme est un 'kent!' ou 'hant!" ressemblant au bruit d'une trompette d'enfant. Près du nid, il émet des sifflements. Le tambourinement est très puissant, et un individu serait capable de creuser un trou de 12 cm de profondeur en moins d'une minute !

Traces de bec - Mark Godfrey/The Nature Conservancy

Autrefois répandu (mais peu commun) dans les vieilles forêts des États-Unis et de Cuba, il a été offciellement considéré comme éteint en 1996.