Santé

Maladies du coeur : un essai démontre le potentiel des cellules souches

ActualitéClassé sous :vie , coeur , maladie

Un premier essai thérapeutique avec groupe contrôle a permis de mettre en évidence l'intérêt des cellules souches dans le cas de graves défaillances cardiaques. Menée par des chercheurs de l'Ecole de médecine de l'Université de Pittsburgh (Pennsylvanie), l'étude s'est déroulée en Argentine.

SCHEMA DU COEUR ET DE SA VASCULARISATION INSERM

Vingt patients, tous gravement malades, ont subi une opération chirurgicale afin d'améliorer le flux sanguin dans le coeur. Dix d'entre eux ont en plus reçu des injections de cellules souches, prélevées à partir de leur moelle osseuse, en une vingtaine de points du muscle cardiaque.

Avant traitement, la fraction d'éjection - une mesure de l'efficacité de la fonction de pompage du coeur - était en moyenne de 30%, le pourcentage normal se situant aux alentours de 55%. Un mois après, les patients opérés puis traités par les cellules souches ont vu leur chiffre grimper à 42,1% puis à 46% après six mois.

Un résultat bien meilleur que celui de l'opération seule (36,4% après un mois, 37,2% après six mois). Bien que les chercheurs ne sachent pas encore vraiment ce que deviennent les cellules transplantées (créent-elles du tissu musculaire neuf ou stimulent-elles le "réveil" des cellules en place ?), il semble qu'elles améliorent nettement la fonction cardiaque.

Un essai similaire chez l'homme devrait bientôt débuter aux Etats-Unis ; la Food and Drug Administration (FDA) a en effet récemment donné son aval à un groupe de recherche du Health Science Center de l'Université du Texas.