Santé

Irradiation de la viande, le quatrième pilier de la santé publique ?

ActualitéClassé sous :vie

-

Les partisans de l'irradiation de la viande souhaitent que cette technique rejoigne la pasteurisation du lait, l'immunisation, et la chloration de l'eau afin de constituer le "quatrième pilier" de la santé publique.
En revanche, les détracteurs de l'irradiation soulignent que les pouvoirs publics manquent encore d'études à long terme sur les éventuels effets de cette technique.

Durant l'été dernier, ConAgra Foods a dû retirer du marché une importante quantité de viande de boeuf soupçonnée de contenir la bactérie E. coli. De son côté, Pilgrim's Pride a dû éliminer 14 000 tonnes de poulet au mois d'octobre à cause d'une infection bactérienne de listeria qui a provoqué notamment huit décès.

L'irradiation élimine presque la totalité des pathogènes comme E. coli, la salmonelle et la listeria sans changer les qualités organoleptiques de la viande. La technique est déjà utilisée depuis longtemps pour la désinfection de produits hygiéniques, des instruments chirurgicaux, de condiments et pour l'éradication d'insectes dans les farines.

SureBeam, le plus important fournisseur de cette technologie, prévoit que 150 000 à 180 000 tonnes de viandes seraient traitées par irradiation en 2003, soit plus du double qu'en 2002.