Santé

Effets du café et du cannabis sur la qualité du sperme

ActualitéClassé sous :vie , qualité du sperme , spermatozoïdes

-

Une étude menée par des scientifiques Brésiliens démontre que boire du café rend les spermatozoïdes plus rapides. Ces travaux ouvrent la perspective d'utiliser la caféine dans certains traitements contre la stérilité.

Fécondation d'un ovule par un spermatozoïde.

Cette étude a consisté en l'étude de la qualité du sperme de 750 hommes buvant plus ou moins de café. Pour cela les hommes ont été répartis en trois groupes en fonction de leur consommation de café. Entre une ou trois tasses par jour (petit buveur), entre 4 et 6 tasses par jour (buveur moyen), plus de 6 tasses par jour (grand buveur).
Aucune différence dans la concentration ou la manière de se mouvoir des spermatozoïdes n'a été observée. De manière similaire, aucune variation du niveau des hormones sexuelles (testostérone) n'a été mise en évidence. En revanche, la mobilité des spermatozoïdes des hommes faisant partie du groupe des grands buveurs était significativement supérieure à celle des spermatozoïdes du groupe d'hommes ne buvant pas de café.

Les scientifiques suggèrent que ces résultats pourraient aider à mettre au point de nouveaux traitements à base de caféine pour remédier à une faible qualité du sperme.

Effet du cannabis

En revanche, une autre étude a montré que fumer du cannabis avait un très fort effet négatif sur la qualité du sperme et affectait fortement la fertilité des hommes. Les résultats indiquent que fumer du cannabis réduit le nombre ainsi que le volume de spermatozoïdes produit par les hommes. Un autre effet observé, a été une accélération temporaire de la vitesse des spermatozoïdes avant qu'ils ne s'immobilisent totalement.

L'effet délétère du cannabis se fait probablement par l'intermédiaire d'un composant appelé le tétra-hydrocannabinole (THC) qui agit sur des récepteurs présents à la surface des spermatozoïdes humains. Il a aussi été montre que le THC pouvait empêcher les spermatozoïdes de se fixer sur l'ovule. Cette étude a été réalisée sur 22 hommes ayant fumé du cannabis depuis 5 ans en moyenne.

Il est probable que le cannabis puisse aussi affecter la fertilité des femmes. Peut-être en modifiant la concentration du THC au niveau de leurs organes reproducteurs.