Santé

L'arme infrarouge des écureuils contre les serpents

ActualitéClassé sous :vie , serpent à sonnette , écureuil

Face aux serpents à sonnette qui les menacent, les écureuils terrestres de Californie utilisent comme moyen de dissuasion l'élévation de la température de leur queue.

Crédit : http://www.csdm.qc.ca

"C'est la première fois que des chercheurs observent chez un animal l'envoi délibéré d'un signal par utilisation du rayonnement infrarouge, ou de la chaleur," indique Aaron Rundus, de l'Université de Californie (Davis, Etats-Unis). Les serpents à sonnette constituent une menace constante pour les écureuils. Ils chassent souvent les plus jeunes à l'intérieur des groupes familiaux. Rundus suggère que le signal infrarouge servirait à détourner l'attention du serpent des jeunes écureuils, plus vulnérables, ou simplement comme indicateur de la présence d'adultes, auxquels les serpents s'attaquent rarement.

Les serpents chassent en détectant la chaleur à l'aide de fossettes sensorielles localisées sur leur face. La découverte, présentée le 14 juin lors de la rencontre annuelle de la Société du Comportement Animal (Oaxaca, Mexique), montre que les écureuils tirent avantage de cette faculté, en diffusant leur message dans un langage que ceux-ci peuvent comprendre. Le moyen de dissuasion que constitue l'élévation de la température de la queue n'a pas lieu lorsque les écureuils sont mis en présence de serpents ne disposant pas des structures sensorielles concernées. Ceci signifie que les écureuils font la différence entre les prédateurs et répondent de manière adaptée. Jim Hare, qui étudie les écureuils terrestres à l'Université de Manitoba (Winnipeg, Canada), indique qu'il n'avait pas du tout idée de cette réaction de défense. "Les écureuils terrestres sont connus pour répondre différemment à un panel de prédateurs types sur la base des appels servant à avertir leurs semblables," ajoute-t-il.