Chaque année, à l’automne, certaines personnes sont plus sujettes à la dépression. Découvrez 5 astuces pour éviter cette dépression saisonnière. © anyaberkut, Fotolia

Santé

Dépression saisonnière : 5 astuces pour l'éviter

ActualitéClassé sous :tristesse , dépression saisonnière , dépression

Lorsque les jours raccourcissent, la dépression saisonnière fait son retour. De la luminothérapie au sport en passant par la psychothérapie, des solutions existent pour que la grisaille de l'automne ne vienne pas ternir notre moral.

  • La dépression saisonnière concerne des personnes sujettes à des symptômes dépressifs de l'automne au printemps.
  • La luminothérapie est souvent conseillée.
  • Du sport et des thérapies comportementales peuvent aussi aider.

La météo du jour a souvent une influence sur notre humeur : le beau temps ajoute un rayon de soleil dans notre quotidien quand la pluie a tendance à l'assombrir. Si chaque année, à l'automne, vous avez le moral dans les chaussettes, c'est peut-être que vous souffrez d'une dépression saisonnière, aussi appelée « trouble affectif saisonnier ». Cette forme de dépression a tendance à se résorber à l'arrivée des beaux jours. Ses symptômes sont : une perte d'intérêt pour les activités quotidiennes, des troubles du sommeil, des difficultés de concentration, des changements de poids, un isolement social, de la fatigue, des pensées négatives persistantes.

La dépression saisonnière est liée à l'environnement (température et luminosité) : elle est plus fréquente dans les régions qui connaissent des hivers plus longs. Elle semble également plus toucher les femmes que les hommes. S'il est parfois difficile de distinguer la dépression saisonnière d'un coup de blues, une consultation chez le médecin peut s'avérer nécessaire. Voici cinq pistes pour vous aider à surmonter ce mauvais passage.

1. De la lumière !

Une luminothérapie (ou photothérapie), qui vise à mimer les effets de la lumière du soleil, peut aider à traiter les symptômes de la dépression saisonnière. Il existe des lampes dans le commerce pour pratiquer cette photothérapie chez soi. Demandez conseil à votre médecin.

Laissez aussi plus de lumière entrer dans votre appartement, ouvrez les rideaux et volets, coupez les branches d'arbres qui assombrissent votre intérieur. À la maison ou au bureau, passez du temps assis près de la fenêtre plutôt que dans une pièce sombre. Et, si vous le pouvez, partez en vacances au soleil !

2. De l'exercice

Sortez marcher, quelle que soit la météo ! L'exercice physique pratiqué régulièrement aide à réduire les symptômes dépressifs. Et, s'il fait beau, vous bénéficierez à la fois des bienfaits des rayons du soleil et de l'exercice ! Une étude de 1998 sur 120 employés finlandais qui travaillaient en intérieur a montré que l'exercice physique pratiqué dans un environnement lumineux aidait à lutter contre les symptômes dépressifs. L'exercice aide aussi à se libérer du stress et de l'anxiété.

3. Une psychothérapie

D'après une étude parue en 2009, une thérapie comportementale et cognitive (TCC) serait aussi efficace que la luminothérapie pour traiter les symptômes dépressifs. La psychothérapie peut vous aider à identifier les idées et comportements qui vous rendent triste afin d'agir sur eux. Elle peut aussi vous permettre de mieux gérer votre stress.

4. Des interventions corps-esprit

Comme le suggère le site de la clinique Mayo, certaines approches corps-esprit peuvent vous aider à aller mieux : la relaxation, le yoga, le tai-chi, la méditation, l'art-thérapie...

5. Médicaments, compléments alimentaires et alimentation

En cas de troubles dépressifs importants, votre médecin vous prescrira des antidépresseurs. Des compléments alimentaires peuvent aussi vous aider. Ainsi, en 2014, une étude a trouvé un lien entre le déficit en vitamine D et la dépression saisonnière ; la vitamine D favorise la synthèse de sérotonine et de dopamine. De manière générale, une alimentation équilibrée riche en vitamines et minéraux favorise la bonne humeur. Par exemple, la vitamine B9 (folates) et les oméga-3 favorisent la production de sérotonine. Veillez à ne pas en manquer !

La dépression, symptômes et traitement ?  La dépression est une maladie de plus en plus fréquente, qui ne doit pas être confondue avec des moments de tristesse normaux lors des évènements tristes de la vie. Explications avec Virginie Lacombe, muséographe et chef de projet à la Cité des Sciences et de l’Industrie.