Santé

Science décalée : les vidéos de chats, c'est bon pour le moral

ActualitéClassé sous :Sentiments , vidéo de chat , Internet

Par Marie-Céline Jacquier, Futura

Une étude de l'université d'Indiana s'est intéressée au phénomène des vidéos de chats qui font le buzz sur Internet. D'après l'enquête qui a touché 7.000 personnes, ces vidéos apporteraient plus d'émotions positives, comme un regain d'énergie, que négatives, telles que la culpabilité d'avoir regardé une vidéo sur son temps de travail.

Quand Grumpy Cat, à gauche, célèbre pour sa moue, rencontre Lil Bub. © Adam Rifkin, Flickr, cc by 2.0

Connaissez-vous Lil Bub et Grumpy Cat, deux chats stars internationales du web ? Difficile d'échapper à la mode des vidéos de chats sur Internet quand pas moins de deux millions de ces films ont été postés sur YouTube en 2014. Ces deux chats comptent des millions d'amis sur Facebook.

Un tel phénomène de société a même fait l'objet d'une très sérieuse recherche publiée dans la revue Computers in Human Behavior. Jessica Gall Myrick, auteur de l'article, justifie ainsi ces travaux : « Certaines personnes pourraient penser que regarder des vidéos de chats en ligne n'est pas un sujet suffisamment sérieux pour une recherche académique, mais le fait est que c'est un des usages les plus populaires d'Internet aujourd'hui. »

La chercheuse voulait connaître les motivations des adeptes de ces vidéos et les effets qu'elles avaient sur eux. En effet, elle se demandait si le fait de visionner ces vidéos pouvait avoir le même effet qu'une « pet therapy » ou thérapie par l'animal. Elle voulait aussi savoir si les personnes qui regardent des vidéos de chats se sentent mal à l'aise ensuite parce qu'elles ont perdu du temps en faisant cela, en repoussant leurs tâches du moment. 7.000 personnes ont participé à l'enquête que le propriétaire du chat Lil Bub, Mike Bridavsky, a aidé à diffuser dans les réseaux sociaux. Pour chaque participant de l'étude, 10 cents ont été versés à la Fondation Lil Bub qui récolte des fonds pour la cause animale.

Lil Bub, un chat né avec une maladie des os, est une star sur Internet. © Kyle Matteson, Flickr, cc by nc nd 2.0

Un divertissement qui redonne de l’énergie

L'étude montre que les sites les plus populaires pour regarder des vidéos de chat sont Facebook, YouTube, Buzzfeed et I Can Has Cheezburger. Quand on interrogeait les participants sur leurs préférences vis-à-vis des animaux de compagnie, 36 % étaient « plutôt chat » et 60 % aimaient à la fois les chats et les chiens. Les participants regardaient souvent ces vidéos au travail ou pendant qu'ils étaient censés étudier. Les propriétaires de chats et ceux qui avaient certains traits de personnalité, comme de la timidité, étaient plus susceptibles de regarder ces vidéos.

Après avoir visionné des vidéos de chat, les participants confiaient se sentir plus énergiques et avoir moins d'émotions négatives comme de l'anxiété, de l'ennui, de la tristesse. Le plaisir qu'ils ressentaient à regarder ces vidéos dépassait la culpabilité qu'ils pouvaient ressentir à procrastiner, c'est-à-dire à repousser les tâches qu'ils auraient dû accomplir pendant ce temps.

Globalement le fait de regarder des vidéos de chat était positif pour le moral, comme l'explique la chercheuse : « Même s'ils regardaient des vidéos de chat sur YouTube pour procrastiner ou pendant qu'ils devraient travailler, l'avantage émotionnel pourrait vraiment aider les gens à prendre des tâches difficiles ensuite. »