Santé

Le vaccin contre la grippe saisonnière est disponible

ActualitéClassé sous :médecine , grippe , campagne de vaccination

Le vaccin contre la grippe saisonnière est disponible dès aujourd'hui. Les recommandations de vaccination ont été élargies aux personnes obèses et aux femmes enceintes. Objectif de cette année : améliorer la couverture vaccinale, beaucoup trop faible l'an dernier.

En 2010-2011, à peine plus de 56 % des plus de 65 ans étaient vaccinés contre la grippe saisonnière. © Phovoir
  • Tout savoir sur la grippe avec à notre dossier complet  

Ce jeudi 29 septembre 2011 marque le lancement dans l'Hexagone, de la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière. Elle se prolongera jusqu'au 31 janvier 2012 et cette année les recommandations de vaccination (comme la prise en charge) ont été élargies aux femmes enceintes et aux obèses. Seule la vaccination, en effet, permet de lutter efficacement contre la grippe. Une maladie qui ne doit surtout pas être prise à la légère.

Maladie d'origine virale et très contagieuse car elle peut être transmise par un simple éternuement ou une poignée de main, la grippe touche chaque année en moyenne 2,5 millions de personnes. Les symptômes sont précis : une forte fièvre qui diminue au bout de 3 à 4 jours pour remonter brutalement le lendemain (c'est le « V grippal »), des courbatures, une asthénie marquée...

La couverture vaccinale de la grippe doit être améliorée

Ces peuvent néanmoins être confondus avec ceux d'autres maladies. Le diagnostic est pourtant très important, car la grippe peut entraîner des complications ou provoquer l'aggravation d'une maladie préexistante. En France, la pandémie grippale 2009-2010, par exemple, a été à l'origine de 1.329 hospitalisations et 312 décès. L'objectif est donc, grâce à une large couverture vaccinale, de limiter le nombre et l'intensité des complications dans les populations les plus fragiles.

En 2004, la loi de santé publique avait fixé un objectif de 75 % de couverture vaccinale pour l'ensemble des groupes à risque. Celui-ci pourtant, est encore loin d'être atteint. Chez les plus de 65 ans, le taux de couverture ne dépassait pas 70 % ces dernières années, mais il a connu une forte chute au cours de l'hiver 2010-2011. À peine plus de 56 % des plus de 65 ans alors, étaient effectivement immunisés contre la grippe.

En 2009-2010, 60 % des 15-64 ans ont été infectés par le virus de la grippe saisonnière. © DR

Élargissement des recommandations

Sur la période 2009-2010, la population des 15-64 ans a été fortement infectée par le virus de la grippe (60,2 %). Dans cette tranche d'âge, deux groupes se sont révélés plus exposés aux complications :

  • les femmes enceintes, chez qui le risque de complications est multiplié par dix ;
  • les obèses (c'est-à-dire les personnes dont l'IMC est supérieur ou égal à 30). Cette pathologie, par ailleurs, a été significativement associée avec un plus grand recours à l'admission en service de réanimation.

C'est pourquoi pour la saison 2011-2012, le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a recommandé la vaccination des femmes enceintes et des obèses. À l'instar des plus de 65 ans et des patients porteurs d'une affection chronique respiratoire, cardiaque, métabolique ou d'un déficit immunitaire, ils bénéficieront de la gratuité totale du vaccin.

Les personnes habituellement concernées recevront un courrier d'invitation à se faire vacciner, accompagné d'un imprimé de prise en charge qu'elles devront présenter à leur pharmacien. Celles qui relèvent de l'extension des recommandations de vaccination sont invitées à se rendre chez leur médecin traitant. Celui-ci leur remettra un imprimé complété à leur nom, grâce auquel elles pourront retirer gratuitement le vaccin en pharmacie. Dans l'hypothèse où le médecin ne disposerait pas d'imprimé vierge, elles pourront se le procurer auprès de leur Caisse primaire d'Assurance maladie.