Santé

Le vaccin contre la dengue prouve son efficacité

ActualitéClassé sous :médecine , dengue , vaccin contre la dengue

Un vaccin contre la dengue protège efficacement contre trois des quatre souches du virus responsable de la maladie. L'essai clinique mené auprès de 4.002 enfants thaïlandais entretient l'espoir d'arriver prochainement à une solution thérapeutique préventive face à une maladie affectant, chaque année, plus de 200 millions de personnes à travers le monde.

Ce vaccin contre la dengue consistait en trois doses administrées à la naissance, à 6 mois et à 1 an. Des études de plus grande ampleur, menées auprès de 31.000 patients, sont en cours dans dix pays d'Asie et d'Amérique latine. © Steve Mann, shutterstock.com

La division « vaccins » du groupe Sanofi fait savoir via un communiqué, ce mercredi 25 juillet, que son candidat vaccin tétravalent contre la dengue est capable de protéger la population contre trois des quatre virus de la dengue circulant en Thaïlande. De nouvelles analyses sont actuellement réalisées pour savoir pourquoi le vaccin n'est pas efficace contre la quatrième forme du virus.

L'essai clinique conduit en Thaïlande auprès de plus de 4.000 enfants âgés de 4 à 11 ans a également montré un bon profil de tolérance du vaccin.

Le virus de la dengue est transmis le plus souvent par le moustique Aedes aegytpi, à l'image. Cet insecte inocule aussi le virus responsable de la fièvre jaune. © James Gathany, CDC, DP

Enfin le premier vaccin contre la dengue ?

« Les résultats de ce premier essai d'efficacité avec le candidat vaccin de Sanofi Pasteur représentent une étape majeure dans la quête pour mettre au point un vaccin humain, sûr et efficace, contre la dengue. Il s'agit également d'un développement important pour la santé publique mondiale car il n'existe actuellement aucun traitement ni prévention spécifiques contre la dengue», précise Michel DeWilde, vice-président exécutif recherche et développement de Sanofi Pasteur.

Cette maladie infectieuse, transmise par les moustiques, touche essentiellement l'Amérique latine et l'Asie. Près de 230 millions de personnes sont infectées chaque année.