Santé

Le rose bengale stimule le système immunitaire et réduit certains cancers

ActualitéClassé sous :médecine , cancer , rose bengale

Suite à la découverte des propriétés anticancéreuses du rose bengale, des chercheurs se sont penchés sur le mécanisme mis en jeu. Leurs résultats montrent que ce colorant active la réponse immunitaire et favorise l'élimination des tumeurs.

Les mélanomes se caractérisent par le développement excessif des mélanocytes, les cellules responsables de la coloration de la peau. Ces tumeurs peuvent progresser rapidement et contaminer d’autres régions du corps sous forme de métastases. Le rose bengale, en activant la réponse immunitaire, détruit les cellules cancéreuses. Est-ce là une solution contre ce type de cancer ? © Fotolia

Mettre au point un traitement contre une maladie peut relever du défi et s'apparente parfois à chercher une aiguille dans une botte de foin. Dans cette quête, les chercheurs prennent de temps en temps des chemins escarpés pour dépister des solutions là où l'on ne s'y attendait pas.

Le rose bengale en est un bon exemple. Ce colorant est fréquemment utilisé en médecine pour dépister les lésions de la cornée et pour tester l'activité du foie. Dans une étude réalisée en 2009, des chercheurs ont également montré qu'il avait des propriétés anticancéreuses chez l'Homme. Ils ont constaté avec enthousiasme qu'une solution composée de 10 % de rose bengale, le PV-10, pouvait détruire à la fois les tumeurs au sein et les mélanomes, des formes graves de cancers de la peau.

Le rose bengale est un colorant utilisé pour toutes sortes d'applications en recherche scientifique. Cette image montre un protozoaire (Spinoloricus) rosi par ce colorant. Ce produit a également des propriétés anticancéreuses. © Wikimedia Commons, Danovaro et al., cc by 2.0

Le PV-10 pourrait ainsi représenter la recette miracle contre certains cancers. Cependant son mécanisme d'action est encore mal compris et des études sont nécessaires pour le décrypter. Des chercheurs du Moffit Cancer Center en Floride se sont attelés à cette tâche. Leurs résultats, publiés dans la revue Plos One, montrent comment le PV-10 stimule le système immunitaire et favorise la destruction des tumeurs chez la souris.

Une seule injection de PV-10 pour diminuer les tumeurs

Pour ces travaux, les scientifiques ont injecté le PV-10 chez des souris atteintes de cancers du sein ou de mélanomes. Leurs résultats montrent qu'une seule injection de ce produit suffit pour diminuer le nombre de tumeurs primaires et de métastases dans les deux modèles de cancers.

Afin d'évaluer l'intensité de la réponse immunitaire mise en place chez ces souris, les auteurs se sont intéressés aux splénocytes, c'est-à-dire aux cellules immunitaires présentent dans la rate. La différentiation de ces cellules est un révélateur de l'activité immunitaire d'un organisme. Ils ont montré que les splénocytes des rongeurs traités avec le PV-10 produisaient plus d'interférons gamma, des glycoprotéines antitumorales.

D'autre part, après un traitement par PV-10, les auteurs ont observé une augmentation de la destruction des cellules du mélanome par les lymphocytes T. En injectant ces lymphocytes T dans une autre souris atteintes de mélanomes, ils ont également observé une diminution des tumeurs. Cette étude confirme le rôle antitumoral du rose bengale et montre qu'il induit une stimulation de la réponse immunitaire. De nombreuses expériences sont encore nécessaires pour en comprendre tous les secrets mais ces travaux offrent une lueur d'espoir pour les malades.