Santé

Les petits Britanniques ne font pas assez de sport

ActualitéClassé sous :médecine , enfant , sédentarité

Une étude inquiétante montre que la moitié des enfants britanniques sont trop sédentaires et risquent davantage de développer des maladies chroniques comme l'obésité et le diabète. Les chercheurs espèrent faire réagir les parents et les autorités sur ce problème capital pour la santé des générations futures.

Selon une étude britannique, la moitié des enfants de ce pays ne feraient pas assez d'activité physique. La cause principale de cette sédentarité serait le temps passé devant les écrans d'ordinateur, de tablette ou de télévision. © Lars Plougmann, Flickr, cc by sa 2.0

Les médecins ne cessent de le répéter, pour garder la forme il est absolument essentiel de réaliser une activité sportive régulière. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande d'ailleurs la pratique d'au moins une demi-heure de marche par jour. Cependant, moins de 40 % de la population mondiale s'adonne à cet exercice quotidien, qui semble pourtant à la portée de tous.

La sédentarité augmente considérablement le risque de développer de nombreuses pathologies comme l'obésité, le diabète et les problèmes cardio-vasculaires. De ce fait, elle représente un problème de santé publique majeur. Un rapport récent montrait même que le manque d'activité physique tuait plus que le tabac !

Les médecins recommandent la pratique d'une activité sportive régulière pour les enfants. ©USAG-Humphreys , Flickr, cc by 2.0

L'exercice physique a des effets bénéfiques sur le développement de l’enfant car il régule sa corpulence et son comportement alimentaire. D'autre part, de nombreuses études ont montré que les habitudes prises chez les jeunes influençaient considérablement la santé à l'âge adulte. Il paraît donc essentiel d'encourager les petits à pratiquer un sport.

Une heure d’activité par jour pour conserver la forme

Une large étude, publiée dans la revue British Medical journal Open, dévoile des chiffres inquiétant sur la sédentarité des enfants et vient nous rappeler à l'ordre. Selon les scientifiques de l'University College London, la moitié des enfants britanniques ne fait pas suffisamment de sport pour se maintenir en bonne santé. Au Royaume-Uni, il est recommandé aux jeunes de pratiquer une activité modérée ou intense pendant au moins une heure par jour.

Au cours de ces travaux, les chercheurs ont suivi près de 6.500 enfants, garçons et filles confondus, de 7 et 8 ans. Pour mesurer leur activité physique, ils les ont équipés d'un accéléromètre pendant une semaine. Si l'on s'intéresse à l'effort moyen réalisé par les enfants, les Britanniques font office de bons élèves : ils accomplissent une heure d'activité physique par jour et font environ 10.000 pas.

Les filles plus sédentaires que les garçons

En revanche, en analysant les chiffres d'un peu plus près, la donne change catégoriquement. En réalité, la moitié des enfants passent plus de six heures sans bouger beaucoup et ne réalisent pas l'activité physique nécessaire pour garder la forme. Sur ce plan, les filles sont plus cancres que les garçons. En effet, seulement un peu plus d'un tiers s'activent suffisamment contre deux tiers pour les garçons. Selon les auteurs, la cause principale de la sédentarité serait le temps passé devant les écrans, ordinateurs, tablettes ou téléviseurs.

Avec cette étude, les chercheurs tirent la sonnette d'alarme. Ils appellent les parents et les autorités à prendre les mesures nécessaires pour stimuler la pratique sportive et réduire le temps de sédentarité chez les jeunes. Ils concluent en proclamant qu'il « est vital d'investir dans ce domaine afin d'améliorer la santé à court et à long terme de nos enfants ».