Santé

Lupus : enfin des statistiques précises

ActualitéClassé sous :médecine

-

Maladie cutanée chronique à tendance envahissante et ulcérative, le lupus peut finir par provoquer une arthrite sévère, voire par entraîner des dommages irréversibles aux reins mais également au niveau d'autres organes.

Les Centers for Disease Control d'Atlanta (Georgie) viennent de terminer une étude d'une durée de 20 ans sur le taux de mortalité associé au lupus : le risque de développer un lupus est cinq fois plus élevé chez la femme que chez l'homme. Le lupus est par ailleurs trois fois plus élevé chez les Américains d'origine africaine que chez les Américains blancs.

Les responsables de l'étude soulignent que ces statistiques se sont révélées constantes tout au long de la durée de ce travail.