Santé

Le chocolat est bon... pour le cœur

ActualitéClassé sous :médecine , chocolat bon pour la santé cardiovasculaire , flavonol du chocolat

Manger du chocolat pour améliorer sa santé cardiovasculaire : qui n'en a pas rêvé ? C'est presque une réalité, d'après une étude allemande...

Différentes études montrent que le chocolat est bon pour la santé. De quoi se lécher les babines... © Aka / Licence Creative Commons

Les flavonoïdes (des polyphénols) sont actuellement à la mode. De nombreuses études essaient de démontrer les bienfaits de ces molécules naturellement présentes dans notre alimentation. Après l'explication scientifique des bienfaits des polyphénols du vin rouge et du thé vert sur le cancer et sur le système cardiovasculaire, c'est au tour du chocolat de livrer ses secrets.

Ce n'est pas la première étude du genre mais c'est tellement bon de le réentendre ! Le chocolat, bon pour la santé, c'est bien. Quand une nouvelle étude confirme les résultats précédents, c'est mieux ! En effet, les études épidémiologiques comportent souvent des biais, ce qui permet de tendre vers une conclusion sans pour autant la prouver. Par exemple, quand du chocolat est donné à manger à des volontaires sur plusieurs semaines, certains reçoivent du noir (bourré de flavonols) et d'autres du blanc (bourré de graisses). Comment mettre en évidence les bienfaits des flavonols alors que les méfaits des graisses sont connus... Il est donc nécessaire de multiplier ce genre d'études (les mieux pensées possible), dont l'ensemble des résultats associés donne des indications quant aux vrais effets des produits testés.

C'est ainsi qu'une nouvelle étude publiée dans l'European Heart Journal s'est intéressée aux effets du chocolat sur la santé de 19.357 hommes et de femmes d'âge moyen (35 à 65 ans) ne présentant pas de maladie cardiovasculaire au moment de leur intégration dans l'étude. Ces personnes ont été suivies sur une durée moyenne de 8 années.

Les chocolatomanes, accros au chocolat, vont s'en donner à cœur joie ! Crédits DR

Les flavonols responsables ?

Parmi le quart de ces volontaires qui mangent le moins de chocolat (1,7 gramme par jour), 106 infarctus du myocarde et attaques cardiaques ont été recensés. Dans le quart de personnes qui mangent le plus de chocolat (7,5 gramme par jour), seulement 61 événements de ce genre se sont produits. Ce résultat semble être corrélé à la pression artérielle qui a également été mesurée. Les pressions systoliques et diastoliques sont plus faibles de 1 mm Hg pour les volontaires qui mangent davantage de chocolat, et rappelons que la baisse de la pression artérielle réduit les risques de maladies cardiovasculaires.

C'est la plus grande étude jamais effectuée sur le chocolat. Pourtant, comme toute étude épidémiologique, elle présente aussi des biais et ne permet pas de prouver le lien direct entre la consommation de chocolat et la santé cardiovasculaire. Elle ne prend pas en compte la qualité du chocolat et tous ne se valent pas (pourcentage en cacao, origine du cacao...). En effet, bien que la quantité de flavonols dans la fève de cacao puisse être très élevée, la culture du cacao et surtout le mode d'extraction du beurre de cacao font varier la teneur et la structure des flavonols contenu dans le chocolat à l'arrivée.

De plus, rien ici ne permet de montrer quels sont les composants du chocolat impliqués dans ces effets positifs. Le chocolat contient en effet de nombreuses molécules différentes : flavanols, théobromine, caféine... Bref, il y a encore du choc... du pain sur la planche pour répondre à toutes ces questions !

Même si tout porte à dire que le chocolat est bon pour le cœur, n'oublions pas qu'il contient également des sucres, des graisses et donc des calories. Comme bien souvent, le tout est d'en manger en quantités raisonnables... même si ce n'est pas facile !