Santé

Carte des épidémies : grippe et gastro en recul, varicelle toujours là

ActualitéClassé sous :médecine , réseau Sentinelles , Institut de veille sanitaire

-

Les médecins du Réseau Sentinelles confirment la décrue épidémique sur les fronts de la grippe saisonnière et de la gastro-entérite. En revanche, ils observent toujours une « activité modérée à forte » de la varicelle.

L'épidémie de varicelle tarde à décroître et touche particulièrement certaines régions, notamment le Languedoc-Roussillon, une partie de la Normandie et le Nord-Pas-de-Calais. © Réseau Sentinelles

Au total en deux mois et demi, les médecins généralistes ont enregistré 2,8 millions de consultations pour grippe. La semaine dernière, l'incidence de la grippe saisonnière était de 187 cas pour 100.000 habitants, supérieure donc au seuil épidémique (151 cas pour 100.000). « Un retour à la normale se dessine pour cette semaine », soulignent les médecins du Réseau Sentinelles.

Au 22 février, 13 régions avaient dépassé le seuil. L'épidémie est particulièrement forte en Limousin avec une incidence de... 2.420 cas pour 100.000 habitants ! Suivent Poitou-Charentes (499), Paca (334), Nord-Pas-de-Calais (321) et Corse (303). Quant à l'efficacité vaccinale, elle est estimée pour l'heure à 77% chez les moins de 65 ans et à 56% chez les plus de 65 ans.

Marée descendante pour la gastro, étale de haute mer pour la varicelle

La décrue de gastro-entérite est également confirmée. La semaine dernière, le taux d'incidence de la diarrhée aiguë a été de 271 cas pour 100.000, juste au-dessus du seuil épidémique fixé à 247 cas pour 100.000. C'est en Basse-Normandie (675 cas pour 100.000) que l'activité était la plus intense, devant le Poitou-Charentes (475), la Bretagne (413), le Languedoc-Roussillon (380) et la Franche-Comté (307). Au total, il y aurait eu au cours des trois derniers mois, 2,73 millions de consultations de médecine générale pour diarrhée aiguë.

Quant à la varicelle, la semaine dernière, le taux d'incidence était de 39 cas pour 100.000 habitants. Au total, 12 foyers de forte activité ont été relevés, notamment en Limousin (889 cas pour 100.000), Languedoc-Roussillon (121), Pays-de-la-Loire (56), Nord-Pas-de-Calais (55) Centre (51), Basse-Normandie (49), Auvergne (48) et Rhône-Alpes (42).