Santé

Auto-régénération du muscle cardiaque constatée chez un mammifère

ActualitéClassé sous :médecine , tissu cardiaque , mammifère

-

La capacité du tissu cardiaque à se régénérer par lui-même à la suite d'une lésion a été constatée chez la souris.

Les expériences ont été menées sur un type de souris de laboratoire, la souris MRL, par des chercheurs appartenant à The Wistar Institute et font l'objet d'un article dans l'édition online du 7 août de la revue Proceedings of the National Academy of Sciences. Cette régénération du tissu cardiaque s'est réalisée sans intervention extérieure, que ce soit l'utilisation de médicaments ou le transfert de cellules ou de tissus.

Les cellules situées dans la région de la lésion ont été remplacées par de nouvelles cellules qui ne se distinguaient pas des cellules avoisinantes saines a déclaré Ellen Heber-Katz, un des auteurs de l'étude. Le retour à la normale du tissu cardiaque a pris deux mois. Ces observations ont suscité l'étonnement des chercheurs qui n'ont jamais vu d'équivalent chez les mammifères.

Les seules espèces connues pour avoir des aptitudes similaires de régénération sont des espèces non-mammaliennes : des amphibiens et des reptiles.

Les chercheurs s'orientent désormais vers l'identification des différences génétiques et moléculaires spécifiques entre la souris de souche MRL et les autres souches de souris. Cela pourrait conduire à des médicaments destinés à favoriser la guérison de maladies et lésions.