Santé

Découvrez les régions de France les plus touchées par la grippe

ActualitéClassé sous :maladie , épidémie de grippe , métropole

Destination Santé

-

Le dernier bulletin épidémiologique de l’Institut de veille sanitaire (InVS) indique que le seuil épidémique de la grippe a été franchi dans une grande majorité de régions de métropole. Sur la carte, Champagne-Ardenne, Provence-Alpes-Côte-d’Azur et Bretagne sont les zones les plus touchées.

La France a dépassé le seuil épidémique. Cette carte représente le nombre de cas de grippe pour 100.000 habitants selon les différentes régions, la semaine du 25 au 31 janvier 2016. © idé

Pour la première fois à l'échelle nationale, la grippe vient de dépasser le seuil épidémique. Bien sûr, il faudra attendre le dépassement du seuil une deuxième semaine consécutive pour confirmer l'arrivée de l'épidémie grippale. Pour le moment, les taux d'incidence les plus élevés ont été observés en Champagne-Ardenne (582 cas pour 100.000 habitants), Provence-Alpes-Côte-d'Azur (501) et Bretagne (489).

Depuis le début de la surveillance de la grippe saisonnière, l'Institut de veille sanitaire (InVS) a observé 55 cas graves admis en réanimation (dont 8 décès) mais aussi 226 cas groupés d'infections respiratoires aiguës en collectivités de personnes âgées. À noter que le virus de type B circule majoritairement, suivi du virus A (H1N1) pdm09 (26 %).

Pour se protéger, des gestes simples s'imposent. Rappelons ainsi que des mesures d'hygiène simples contribuent à limiter la transmission de la maladie qui se propage très rapidement de personne à personne : limiter les contacts, se laver les mains régulièrement, se couvrir la bouche et le nez quand on tousse ou éternue, utiliser des mouchoirs en papier à usage unique. « Cependant, la vaccination reste le meilleur moyen de prévention pour se protéger contre la grippe, en limiter les complications et le risque d'hospitalisation », conclut l'InVS.

Interview : comment lutter contre le virus de la grippe  Le virus de la grippe affectionne particulièrement le froid, qui lui permet de survivre plus longtemps. L’Institut Pasteur nous dévoile, dans cette interview de Vincent Enouf, directeur adjoint du Centre national de référence de la grippe, pourquoi ce virus bien connu revient tous les ans. 

  Les commentaires ne sont pas disponibles pour le moment.