Santé

Grossesse : ne négligez pas les oméga-3 !

ActualitéClassé sous :grossesse , Oméga-3 , oméga-6

Relaxnews

Un équilibre en acides gras oméga-3 et oméga-6 pendant la grossesse permettrait de favoriser le développement du fœtus. Les oméga-3 se trouvent dans les poissons gras et des huiles végétales, les oméga-6 dans des huiles, céréales, les œufs et viandes rouges.

Les femmes enceintes sont invitées à consommer plus de poisson, comme de la truite. © Dani Vincek, Shutterstock

Les acides gras oméga-6 et oméga-3 sont tous deux des nutriments essentiels au corps. Cependant, notre alimentation moderne regorge d'oméga-6 et offre trop peu d'oméga-3, or il semblerait qu'un équilibre entre les deux soit nécessaire.

Des recherches précédentes sur la consommation d'huiles riches en oméga au cours de la grossesse avaient montré l'importance d'équilibrer les apports en acides gras oméga-6 et oméga-3 pour améliorer les fonctions cérébrales des enfants mais les scientifiques n'arrivaient pas à expliquer ce fait.

Pour creuser cette question, une équipe de l'université de Tohoku, au Japon, a nourri un groupe de souris gestantes avec une alimentation déséquilibrée à dessein : riche en oméga-6, pauvre en oméga-3. À la naissance des petits, les chercheurs ont remarqué qu'ils avaient non seulement des cerveaux plus petits mais que les souriceaux montraient aussi un comportement émotionnel anormal. Ils montraient aussi plus d'anxiété à l'âge adulte. À noter que ces petites souris ont été nourries de façon équilibrée après la naissance. Le déséquilibre n'était présent que pendant la période de gestation.

Les poissons gras comme le saumon sont une très bonne source d'oméga-3. © Paul Cowan, Shutterstock.com

Le manque d’oméga-3 lié au vieillissement des cellules souches neurales

À l'aune de ces résultats, la professeure Noriko Osumi, en charge de cette étude, pense que ce comportement anormal du cerveau a été causé par le vieillissement prématuré des cellules souches neurales fœtales, les cellules qui produisent les cellules cérébrales, en réponse au déséquilibre d'oméga-6 et oméga-3 de l'alimentation.

L'équipe en a conclu qu'une consommation excessive d'oméga-6 par la mère pendant sa grossesse et des niveaux trop faibles d'oméga-3 pouvaient avoir des effets sur la santé mentale de sa descendance, et qu'un équilibre de ces deux types d'acides gras essentiels pouvait améliorer la santé des enfants. Les résultats sont parus dans la revue Stem Cells.

Les mères novices en nutrition noteront que les poissons (maquereau, saumon, hareng, thon blanc, sardine) et les huiles végétales (lin, colza, chanvre...) sont riches en oméga-3, tout comme les fruits secs oléagineux. On trouve des oméga-6 en quantité dans la plupart des huiles végétales et céréales (arachide, tournesol, carthame, sésame, huile de maïs, huile de noix), mais aussi dans les œufs et certaines viandes rouges.

Vidéo : le fonctionnement d'une échographie  L’échographie permet de visualiser l’intérieur du corps humain de façon non invasive. Elle utilise des ultrasons afin d’y parvenir. Unisciel et l’université de Lille 1 nous en disent plus durant cet épisode de Kézako. 

  Les commentaires ne sont pas disponibles pour le moment.