Le casque Panda Guide, en cours de développement, repère les objets qu'on lui indique puis guide la personne mal voyante à la voix. © Panda Guide

Santé

Panda Guide, des yeux pour les aveugles

ActualitéClassé sous :Divers , Panda Guide , intelligence artificielle

Une petite caméra sur la tête, un minuscule haut-parleur et un smartphone : voilà le guide Panda, capable, grâce à son intelligence artificielle, de reconnaître des objets du quotidien. À la demande et vocalement, il en indique la direction. Ce système léger et malin a obtenu le prix EDF Pulse du public 2017. Une innovation étonnante...

« Où sont mes clés ? » demande la personne dont les yeux ne voient pas. Une voix sort du petit casque qu'elle porte sur la tête, déclenchant la caméra grand angle, et la guide vers le trousseau. L'idée ressemble à de la science-fiction. Plus facile à imaginer qu'à réaliser... La jeune start-up Panda Guide, créée début 2017, l'a fait.

Actuellement en test, le système reconnaît déjà un millier d'objets. Car l'informatique qui est à l'œuvre apprend à reconnaître des formes dans n'importe quel environnement. Cet entraînement se passe bien. « Nous devons sélectionner les objets utiles, nous explique Jérémy Delage, responsable de la communication. Nous donnons la priorité à la vie quotidienne et au monde du travail ».

L'application, qui tourne sur un téléphone mobile, est en test chez une centaine de personnes déficientes visuelles. Ce sont elles qui aident à optimiser la recherche. L'entraînement de l'intelligence artificielle, lui, s'est appuyé sur une communauté d'aveugles et de déficients visuels comptant 300 personnes. Chacune a répondu à des enquêtes qui ont orienté les choix finaux.

« Des yeux dans les oreilles » : c'est le credo de l'équipe de Panda Guide. Ce petit casque, léger, embarque une caméra, un microphone et un haut-parleur. Relié à un smartphone, il reçoit ses ordres par la voix de l'utilisateur, déclenche la caméra grand angle, analyse l'environnement pour repérer l'objet recherché et guide ensuite la personne vocalement. © Panda Guide

Le défi du moment : lire les commandes tactiles

Les essais doivent maintenant se poursuivre grandeur nature avec des bêta-testeurs. « Nous cherchons des volontaires en Île-de-France », confie Jérémy Delage. Le système complet n'a pas encore été intégré mais il existe un prototype fonctionnel, pour l'entraînement, et une maquette du casque, pour affiner l'ergonomie. « Actuellement, par exemple, nous travaillons sur les surfaces tactiles, de plus en plus nombreuses dans notre environnement immédiat, les fours, les appareils électroniques, etc. Nous apprenons à les repérer. » Un système complètement fonctionnel commencera ses essais début 2018.

Le public qui a voté en ligne pour le prix EDF Pulse 2017 ne s'est pas trompé. L'innovation a définitivement prouvé ses possibilités. Depuis ce prix, remis le 19 septembre, des investisseurs se sont montrés et Panda Guide prépare une levée de fonds. La petite équipe y trouvera des moyens supplémentaires pour finaliser ce produit sans équivalent, qui sera proposé « au prix le plus bas possible » et qui a vocation à devenir un appareil médical homologué, et donc en partie remboursable.

Que celles et ceux qui auraient envie de rejoindre cette entreprise le sachent : pour travailler chez Panda Guide, il faut commencer par vivre 24 heures dans le noir complet, afin de comprendre ce que représente une vie sans yeux...

Cela vous intéressera aussi

Panda, le guide pour aveugles  Le petit casque Panda Guide, relié à un smartphone, peut reconnaître un objet (clés, téléphone, bouteille, ordinateur...). Il guide ensuite son utilisateur, comme nous l'explique Arnaud Lenglet, fondateur de la start-up.