Mark Zuckerberg s’engage à financer la recherche pour vaincre la plupart des maladies. © Frederic Legrand, COMEO, Shutterstock

Santé

Vivrons-nous 100 ans grâce aux milliards de Mark Zuckerberg ?

ActualitéClassé sous :Corps humain , médecine , vie

Mark Zuckerberg et son épouse Priscilla Chan annoncent qu'ils investiront trois milliards de dollars sur dix ans dans l'objectif de contrer toutes les maladies d'ici 2100. Ce projet ambitieux commence par un investissement de 600 millions de dollars pour créer un centre de biologie réunissant trois universités.

Il est tentant d'y voir de la mégalomanie ou un grand coup de pub. Mais le couple formé par le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, et la pédiatre Priscilla Chan s'est tout de même engagé à verser au moins trois milliards de dollars (soit 2,6 milliards d'euros) au cours des dix prochaines années pour venir à bout de toutes les maladies à la fin du siècle.

En décembre 2015, suite à la naissance de leur fille Max, le couple avait déjà annoncé, dans une lettre ouverte adressée à leur fille, qu'il donnerait 99 % de ses actions de Facebook (évaluées à 45 milliards de dollars) pour améliorer le monde. Ceci a conduit à la création de la Chan Zuckerberg Initiative, qui a travaillé sur des projets éducatifs. Maintenant l'organisation s'intéresse à la science pour « aider à guérir, prévenir ou gérer toutes les maladies d'ici la fin du siècle », explique le couple.

Quatre grands types de pathologies concentrent la plupart des maladies dans le monde : le cancer, les maladies cardiovasculaires, neurologiques et infectieuses. La recherche financée par la Chan Zuckerberg Initiative devra se focaliser sur les fondements scientifiques de ces maladies. Grâce à cet effort, Marc Zuckerberg prédit que d'ici 2100 l'espérance de vie moyenne serait au-delà de 100 ans, comme le rapporte la BBC.

L’engagement philanthrope de Mark Zuckerberg et Priscilla Chan n’est pas sans rappeler celui de Bill et Melinda Gates. © JStone, Shutterstock.com

Le centre Biohub construira un atlas des cellules de l’organisme

La première étape de ce programme scientifique d'envergure sera le « Biohub », un centre de recherche de Mission Bay (San Francisco) dans lequel seront investis 600 millions de dollars (533 millions d'euros). Le Biohub regroupera des ingénieurs, des informaticiens, des biologistes et des chimistes des universités de Stanford et de Californie (San Francisco et Berkeley).

La première tâche à laquelle devra s'atteler le centre de recherche sera la construction d'un atlas des cellules humaines qui recensera le fonctionnement de chaque type cellulaire présent dans l'organisme. Le projet utilisera les nouvelles technologies de séquençage et d'édition génétique pour décrire les caractéristiques moléculaires des cellules. Un autre projet concernera les maladies infectieuses, afin de les détecter plus tôt et de développer des vaccins, pour lutter par exemple contre le VIH, les virus Ebola, Zika et d'autres.

Au sein de la Chan Zuckerberg Initiative, les travaux scientifiques seront dirigés par une neurobiologiste renommée, Cornelia Bargmann, de l'université Rockefeller. Elle a expliqué à Sciencemag que pour elle : « Cette initiative est une occasion spectaculaire de faire quelque chose d'unique. » En particulier, elle insiste sur l'intérêt à long terme d'un tel projet, car beaucoup de maladies ne peuvent être résolues en quelques années et nécessitent des décennies de recherche.

Interview : quels sont les secrets de la longévité ?  Les êtres vivants ont une espérance de vie limitée et la recherche commence à comprendre quels sont les mécanismes en cause. Mais connaître ces secrets permettrait-il une vie plus longue ? Futura-Sciences a interviewé Vera Gorbunova, chercheuse en biologie, lors de son allocution à TEDxCannes, afin d’en savoir plus.