Est-ce parce que les hommes s’épuisent en déneigeant devant chez eux que leur risque de crise cardiaque augmente ? © coco, Fotolia

Santé

Crise cardiaque : les tempêtes de neige mauvaises pour le cœur

ActualitéClassé sous :coeur , crise cardiaque , infarctus du myocarde

Par Marie-Céline Jacquier, Futura

Le risque de crise cardiaque chez les hommes serait plus élevé dans les jours suivant de fortes chutes de neige. Peut-être parce qu’ils soumettent leur cœur à rude épreuve en déneigeant manuellement à la pelle.

Dans une étude parue dans Canadian Medical Association Journal, des chercheurs de l'université de Montréal (Canada) ont étudié l'association entre les chutes de neige et le risque d'infarctus du myocarde. Ils ont compilé les données portant sur 128.073 hospitalisations et 68.155 décès par crise cardiaque au Québec, entre les mois de novembre et avril, de 1981 à 2014.

En comparant les données médicales et météorologiques sur ces périodes, ils ont trouvé que les jours les plus dangereux étaient ceux qui suivaient les fortes chutes de neige. Après des chutes de neige de l'ordre de 20 cm, le risque pour les hommes d'être admis à l'hôpital ou de décéder augmentait respectivement de 16 et 34 % par rapport aux autres jours. Le risque était plus élevé après des chutes de neige qui duraient deux à trois jours.

Le déneigement, une activité physique à risque ?

Environ 60 % des crises cardiaques concernaient des hommes et la santé cardiaque des femmes ne semblait pas liée aux chutes de neige. Une explication serait que les hommes déneigent manuellement, ce qui représente une activité éprouvante pour le cœur. Cependant, l'étude n'a pas démontré de lien de cause à effet entre les activités physiques liées à la neige et les crises cardiaques : les chercheurs ne savaient pas si les personnes qui avaient eu des crises cardiaques avaient fait des travaux de déneigement.

Dans le magazine Time, Nathalie Auger, principale auteur de cet article, suggère que les hommes âgés ou qui ont des problèmes cardiovasculaires ne devraient pas déneiger. Elle rappelle aussi que, pour limiter son risque cardiaque, il est conseillé d'arrêter de fumer, de se maintenir en bonne forme physique et d'avoir une alimentation saine.

Comment faire un massage cardiaque ?  Si une personne fait un malaise grave devant vous et doit être réanimée, saurez-vous bien réagir ? Une vidéo de l'École de Santé de Suisse Romande montre les bons gestes à réaliser en cas d’urgence médicale. 

  Les commentaires ne sont pas disponibles pour le moment.