Le double coucher de soleil de Tatooine. Quel effet sur la coloscopie ? © Lucasfilm

Santé

Science décalée : Star Wars peut vous éviter un cancer du côlon

ActualitéClassé sous :cancer , coloscopie , endoscope

La Force donnerait des pouvoirs au diagnostic médical : une étude comparant des coloscopies réalisées dans deux environnements musicaux différents a montré que la bande-son de Star Wars permettait de détecter plus d'adénomes et de polypes.

La gastro-entérologie n'échappe pas à la mode Star Wars, dans cette étude rédigée avec beaucoup d'humour qui paraît dans Medical Journal of Australia. Les auteurs sont pourtant partis du constat très sérieux que la musique a des vertus en médecine, y compris en salle d'opération. Elle aide par exemple le patient à réduire son anxiété, et favoriserait les performances des médecins.

Mais aucune étude jusque-là ne s'était penchée sur les bénéfices de la musique pour la coloscopie ; il n'y aurait pas non plus de données sur le style de musique le plus « efficace » pour réussir une endoscopie. Pourtant, les médecins sont amenés à travailler dans un environnement relativement stressant pour réussir ces opérations.

Différents styles de musique ont été proposés en salles d'opération, mais d'après les auteurs — qui avouent être des fans de Star Wars — les musiques issues de films épiques n'en faisaient pas partie. Or les bandes-son de ces films contiennent des mélodies associées à la gloire, le succès, la victoire, qui pourraient avoir un effet positif sur un médecin ! C'est pourquoi les auteurs ont voulu tester l'effet de la musique de Star Wars en salle de coloscopie et la comparer à celui de la musique pop.

Ces expériences ont été réalisées entre juin et août 2015 à Melbourne. L'étude a reçu l'approbation du comité d'éthique local. 103 coloscopies ont été analysées : 58 réalisées avec de la musique de Star Wars et 45 avec de la musique pop. Le choix de la musique a été tiré au sort avant chaque opération. La bande-son Star Wars utilisée contenait la musique de l'épisode III avec Battle of the Heroes composée par John Williams. Cinq personnes ont pratiqué les endoscopies, dont une ayant dix ans d'expérience (surnommée « Maître Jedi ») et quatre avec une à deux années d'expérience (« les padawans »).

La coloscopie est un outil de prévention du cancer colorectal. Comme le rappellent les auteurs, les baby-boomers, dont beaucoup étaient des fans de la trilogie Star Wars, approchent de l’âge auquel un examen peut être conseillé. © Ano Lobb, Flickr, CC by 2.0

Plus de polypes détectés et supprimés grâce à la Force

Pour mesurer l'efficacité de la coloscopie, les chercheurs ont utilisé le taux de détection des adénomes (nombre de coloscopies avec au moins un adénome retiré, divisé par le nombre de coloscopies) et le taux de détection des polypes (nombre de coloscopies avec au moins un polype retiré, divisé par le nombre de coloscopies).

La durée de l'opération était similaire dans les deux groupes (20 et 22 minutes). La préparation colique a été jugée comme bonne ou excellente à 57 % dans le groupe avec Star Wars et à 69 % dans l'autre groupe : la qualité de la préparation des patients était donc moins bonne dans le groupe opéré avec la Guerre des Etoiles. Malgré ces difficultés qui auraient pu compliquer le diagnostic, l'efficacité de la coloscopie était meilleure avec la musique de la saga intergalactique, puisque l'équipe médicale a trouvé plus de polypes et d'adénomes avec elle : 60 % de taux de détection de polypes avec la musique de Star Wars et 35 % avec de la musique pop. De même, le taux de détection des adénomes était de 48 % avec Star Wars et de 35 % avec de la musique pop.

Ceci suggère que les praticiens montraient de meilleures qualités d'observation dans l'environnement musical de Star Wars. Les auteurs conseillent donc l'utilisation de cette musique en fond musical pour les coloscopies. Ils se demandent également si d'autres musiques de films épiques (comme le Seigneur des Anneaux) pourraient donner des résultats comparables...