Santé

Les antibiotiques augmentent le risque d'eczéma chez les bébés

ActualitéClassé sous :Allergies , Bébé , antibiotique

-

Les causes de l'eczéma sont encore mal connues. Une étude, basée sur le recoupement de nombreuses publications à ce sujet, suggère que la prise d'antibiotiques lors de la petite enfance influencerait le développement de cette pathologie.

L'eczéma atopique apparaît généralement avant l'âge de 18 mois et disparaît souvent à l’âge adulte. © C.K. Koay, Flickr, cc by nc 2.0

L'eczéma atopique est une maladie de peau chronique qui provoque d'importantes démangeaisons. Elle se caractérise par l'apparition de rougeurs, de fines vésicules et de squames sur l'épiderme. Cette dermatose est très fréquente chez l'enfant et s'observe aussi chez le nourrisson. Selon une étude de l'International Study of Asthma and Allergies in Childhood (ISAAC), l'eczéma toucherait près de 15 % des jeunes enfants en France. Dans certains pays européens ce chiffre pourrait atteindre les 20 à 30 %. Heureusement cette maladie disparaît la plupart du temps à l'âge adulte.

Depuis les 30 dernières années, le nombre de cas d'eczéma aurait fortement augmenté. Pour expliquer cette hausse, plusieurs hypothèses ont été émises. La diminution de l'allaitement maternel et l'introduction précoce d'allergènes alimentaires pourraient avoir favorisé la progression de cette maladie chez les nourrissons. Des études avancent également que la prise de certains médicaments influence l'apparition de l'eczéma.

Les antibiotiques détruisent ou bloquent la croissance des bactéries. Ce rapport suggère qu'une ingestion de ces composés dans la première année après la naissance augmenterait le risque d’avoir de l’eczéma. © guidedbycthulhu, Flickr, cc by nc 2.0

Dans une étude récente, des chercheurs du Saint Thomas' Hospital de Londres, ont rassemblé les informations provenant de 20 publications scientifiques s'intéressant à l'influence des antibiotiques sur le développement de l'eczéma. Leur rapport, publié dans le British Journal of Dermatology, conclut qu'une prise d’antibiotiques chez le nourrisson contribue à la survenue de l'eczéma.

Les antibiotiques augmentent le risque d’eczéma de 40 %

Les publications rassemblées dans cette étude ont étudié l'effet d'une prise d'antibiotiques pendant la grossesse ou au cours de la première année de vie, sur l'apparition de l’eczéma. L'ensemble des données suggère que les bébés qui consomment des antibiotiques ont un risque 40 % plus élevé de le développer. En revanche, une exposition prénatale à ces antibactériens n'aurait aucune influence.

Ces résultats devraient inciter les médecins à être très vigilants avant de prescrire des antibiotiques aux bébés. Cependant, l'ingestion d'antibiotiques est parfois nécessaire pour lutter contre une maladie grave, ce qui prévaut sur l'augmentation du risque d'eczéma, contraignant mais souvent bénin chez l'enfant. Des études supplémentaires sont nécessaires pour mieux comprendre l'impact des antibiotiques sur l'apparition cette dermatose, et le rôle joué par la flore intestinale dans ce mécanisme.