Planète

Le massif de l'Estérel, de rivages en calanques

VidéoClassé sous :Voyage , massif de l'Estérel , tourisme

Découvrez le massif de l'Estérel, sur la Côte d'Azur, un endroit unique par sa couleur, sa forme et sa géologie, à découvrir à pied, à cheval, en voiture, en escalade ou en plongée. Bonne promenade !

Le massif de l'Estérel, entre Saint-Raphaël et Mandelieu, est comme une tache rouge au-dessus de la Méditerranée. Sa roche, la rhyolite, a été forgée il y a 250 millions d'années par une forte activité volcanique quand se formait une nouvelle mer, la Téthys, au milieu de l'immense et unique continent, la Pangée.

D'ailleurs, si l'endroit ressemble tant au cap Corse, ce n'est pas un hasard. À l'époque, ces deux territoires ne faisaient qu'un et les deux se sont simplement un peu éloignés à la suite des mouvements complexes des plaques tectoniques de la Méditerranée.

Le paysage varié de l'Estérel

Tourmenté, ce massif offre à la flore et à la faune des conditions très variées, en humidité et en température. Selon le versant, le promeneur y croisera du romarin ou des fougères, de la lavande ou des bruyères, des tortues ou des perdrix, des lézards ou des sangliers...

L'endroit est rocailleux, pentu et fréquemment venté. La balade peut devenir sportive... Par ailleurs, les risques d'incendie sont ici à prendre très au sérieux. Le massif est parfois interdit aux promeneurs, lesquels, quand l'accès est libre, doivent rester vigilants car un feu part vite. L'endroit mérite d'être protégé et admiré, qu'on le parcoure en voiture (la Corniche d'or), à cheval, à pied ou en VTT, sans oublier les palmes pour barboter au pied des calanques.

© Estérel Côte d'Azur