Planète

Interview 3/5 : les bâtiments à énergie positive, un premier pas vers le développement durable ?

VidéoClassé sous :développement durable , interview , biomasse

Comment gérer la consommation énergétique des constructions ? Quelles sont les forces et faiblesses énergétiques de nos maisons ? François Moisan, directeur exécutif de la stratégie et de la recherche à l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie), nous brosse un portrait, dans cette vidéo, de la maison du futur.

Le futur de l'immobilier s'incarne dans les bâtiments à énergie positive. Ce sont des constructions qui produisent plus d'énergie qu'elles n'en consomment. Pour obtenir ce résultat, nos maisons devront d'abord être bien isolées et adaptées au climat. Les murs et le toit devront permettre de récupérer de l'énergie avec l'installation de panneaux solaires, ou tirer parti de la géothermie. L'objectif est que d'ici à 2020, toutes les constructions portent sur des bâtiments à énergie positive.

Actuellement, l'habitat représente le plus gros de la consommation énergétique nationale. Nos maisons sont la principale cause d'émissions de gaz à effet de serre. Le chauffage est à prendre en compte, mais aussi la multiplication de l'appareillage électronique moderne. Les écrans de télévision ou d'ordinateur sont les principaux responsables. En revanche, les gros appareils électriques comme la machine à laver, le four, le lave-linge ont vu leur consommation fortement baisser. L'éclairage suit le même chemin, avec les lampes à efficacité d'énergie.