Planète

Incroyable : un blaireau enterre un veau

VidéoClassé sous :zoologie , veau , comportement animal

-

La morphologie et la génétique des blaireaux sont plutôt bien connues. En revanche, leur comportement reste encore mystérieux. Et justement, le comportement qu'une équipe de chercheurs américains a enregistré récemment est des plus surprenants. Cette vidéo en time-lapse montre un blaireau enfouissant complètement la carcasse d'un veau !

Le blaireau est un animal que l'on peut qualifier d'opportuniste. Il lui arrive même régulièrement de jouer les charognards. Et il est connu pour enfouir sous terre ses petites réserves de nourriture. Durant l'hiver 2016, il a été pris sur le fait, d'une manière plutôt spectaculaire par des chercheurs de l'université de l’Utah. Ces derniers ont pu observer deux blaireaux en train d'enterrer chacun la carcasse d'un veau pesant entre 3 et 4 fois leur poids.

Les carcasses avaient en effet été déposées là par les chercheurs afin d'observer le balai des charognards. Lorsqu'une semaine plus tard, l'une des carcasses a totalement disparu, les zoologistes ont visionné les images enregistrées. Ils ont alors découvert un blaireau d'Amérique — accompagné par un second, plus loin — qui, pendant 5 jours et 5 nuits, s'est affairé à creuser autour et sous le veau de quelque 25 kilos pour l'enterrer.

Le blaireau, un charognard égoïste

Le blaireau s'est ensuite dissimulé dans son terrier à proximité deux semaines durant. Puis pendant plusieurs semaines, il est régulièrement revenu finir de déguster son précieux butin. Selon les chercheurs, le blaireau enterre des carcasses « comme pour les mettre au frigo » et les garder à l'abri aussi d'autres charognards.

Ce comportement étonnant — mais qui semble plutôt répandu parmi les blaireaux — pourrait avoir plusieurs répercussions. En dissimulant ainsi d'énormes quantités de nourriture aux autres charognards, les blaireaux pourraient peser sur l'écosystème local. Mais on pourrait également les imaginer aidant les éleveurs à se débarrasser de carcasses gênantes avant qu'elles ne pourrissent et ne contaminent les troupeaux.

© University of Utah