Planète

Energy Observer, le premier bateau électrique à hydrogène

VidéoClassé sous :énergie renouvelable , Energy Observer , Nicolas Hulot

Durant cinq ans, à partir de 2017, ce catamaran à deux moteurs électriques de 30 mètres va sillonner les océans du Globe pour une mission scientifique, propulsé uniquement par des énergies renouvelables et une voile « kite ». L'électricité sera produite par des hydrogénérateurs, deux éoliennes à axe vertical, des panneaux photovoltaïques et une pile à combustible. C'est une première mondiale pour un bateau : cette pile utilisera de l'hydrogène produit à bord par électrolyse de l'eau. Energy Observer est donc d'abord un démonstrateur technologique.

Ce catamaran de 30 mètres de longueur, pour 12,80 mètres de largeur, était auparavant un voilier de compétition mené notamment par Mike Birch et Peter Blake. Entièrement rénové à Saint-Malo, il a perdu ses voiles. Victorien Erussard et Frédéric Dahirel en ont fait le premier bateau électrique au monde à fonctionner à l'hydrogène. Soutenu par Nicolas Hulot, Energy Observer est surtout un projet technologique et scientifique, pour démontrer qu'un navire de cette dimension peut être autonome en énergie, grâce à des sources renouvelables.

Des hydrogénérateurs profitent du mouvement du bateau quand il est tiré par la voile en cerf-volant (comme un kite). Deux éoliennes verticales et des panneaux photovoltaïques alimentent un premier pack de batteries. Le second ensemble de batteries est chargé par une pile à combustible. L'hydrogène qu'elle consomme sera produit à bord par électrolyse de l'eau, grâce aux énergies solaire et éolienne. © Energy Observer