Planète

Quand l’effet magnus fait s’envoler les éoliennes

VidéoClassé sous :énergie renouvelable , éolienne , énergie verte

Près de Lisbonne, des chercheurs de l'entreprise portugaise Omnidea développent une éolienne d'un nouveau genre. Proche d'un ballon dirigeable, elle utilise les vents de haute altitude pour générer de l'électricité en abondance. La chaîne Euronews nous en parle dans ce nouvel épisode de Futuris.

Constituée d'un ballon gonflé d'hélium, cette éolienne volante est plus légère que l'air. Son but est de récupérer l'énergie du vent en altitude, là où il est abondant, pour la rediriger ensuite vers une station située au sol. L'appareil, en tournant sur lui-même, monte en altitude grâce à l'effet magnus, une force de portance agissant autour d'un corps en rotation.

Contrairement à une éolienne traditionnelle, il est possible de suspendre plusieurs de ces ballons en série afin d'accroître leur rendement. D'autres ingénieurs travaillent déjà au développement d'hélices, pour donner à ces ballons la capacité d'un drone. Toujours en tirant partie de l'effet magnus, il serait possible de les faire voler presque indéfiniment.

© Euronews