Le hérisson commun (Erinaceus europaeus) est un petit mammifère discret qui débarrassera votre jardin et votre potager des insectes et des limaces. © miwa1408, fotolia

Planète

Comment accueillir un hérisson dans son jardin ?

Question/RéponseClassé sous :zoologie , Nature , animaux
 

Animal aux mœurs nocturnes, le hérisson apprécie les espaces en lisière des forêts et à végétation basse. Il n'est pas rare de le rencontrer dans nos villages et aussi nos villes, mais il le paie cher car un grand nombre d'entre eux se font écraser sur les routes. Voici nos conseils pour donner envie à un hérisson de s'installer chez vous, dans votre cour ou votre jardin, en toute sécurité.

Le hérisson commun (Erinaceus europaeus) est un petit mammifère insectivore que l'on rencontre dans les lisières de forêt, les bocages, les parcs et les jardins.

Cet animal semi-nocturne se nourrit d'insectes, de mollusques, d'œufs, de fruits et de baies. L'hiver, il hiberne sous des tas de feuilles mortes et de branchages.

Donner envie au hérisson de s’installer

Pour accueillir un hérisson dans son jardin, il faut d'abord que celui-ci puisse y venir et en partir. Impossible dans un jardin enclos de grillage ou de murs. Cependant, une clôture en bord de route pourra lui éviter un sort funeste.

Ensuite, il faut faire en sorte que le jardin ait tout pour lui plaire : des haies champêtres, des tas de bois et de feuilles mortes (à ne pas brûler !) et bien sûr du calme, surtout en hiver quand le hérisson hiberne.

Il est aussi possible de le nourrir (restes de repas, croquettes pour animaux) et d'aménager un petit point d'eau, surtout lors des épisodes de sécheresses prolongées. Il ne faut cependant pas disposer de la nourriture en continu car il perdrait alors l'habitude de se nourrir seul. En revanche, un tas de compost qui attire toutes sortes d'insectes et de lombrics lui fournira un excellent terrain de chasse.

Comble du raffinement : l'abri à hérisson. Pour en construire un, c'est tout simple : une caisse retournée avec un petit accès, le tout placé à l'écart sous un buisson ou un tas de feuilles mortes.