Planète

Marée verte, marée rouge, quelle différence ?

Question/RéponseClassé sous :océanographie , marée , marée verte
 

Une marée noire est une nappe de pétrole dans l'océan. Mais qu'en est-il des marées vertes, rouges ou bleues.

Une marée rouge est une efflorescence algale qui se traduit par une augmentation rapide de la concentration de phytoplancton. © Alejandro Díaz, DP

Qu'il s'agisse d'une marée verte, rouge ou bleue, le principe est toujours le même : la coloration de l'océan est due à une efflorescence algale. À proximité des côtes, les algues marines bénéficient de nutriments et de lumière, et suivant la saison, d'une température adéquate pour se reproduire en masse. Le phytoplancton est la base de la chaîne alimentaire, et de façon saisonnière, on peut observer des blooms phytoplanctoniques, généralement dans les régions d'upwelling, se traduisant par une coloration de l'eau.

En France, on qualifie de marées vertes les dépôts d'algues sur les plages durant la marée basse. Ces dépôts sont dus aux efflorescences algales d'Ulva armoricana et U. rotundata, qui se produisent en général du début du printemps jusqu'à la fin septembre, période durant laquelle la température est suffisamment clémente pour le développement des algues microscopiques. Leurs efflorescences s'observent essentiellement sur les plages bretonnes. En effet, l'apport de nitrates dans l'océan par les cours d'eau y est si important que depuis les années 1960, le phénomène se produit de façon systématique. Sur les plages, ces algues pourrissent et émettent une grande quantité de méthane.

Le terme de marée est utilisé pour les proliférations d’algues par analogie avec les marées noires, les nappes de pétrole. Les marées rouges se produisent régulièrement dans l'océan Indien et en mer Rouge. Elles ne sont pas toutes toxiques, mais lorsqu'il s'agit de Karenia brevis, Hommes et animaux doivent se méfier.