La mer de Glace à Chamonix va-t-elle disparaître ? © Alizada Studios, fotolia

Planète

La mer de Glace à Chamonix va-t-elle disparaître ?

Question/RéponseClassé sous :Nature , la mer de glace à Chamonix , Mer de Glace

La mer de Glace, à Chamonix, est le plus grand glacier existant encore en France et le troisième plus grand glacier des Alpes. Depuis 1870, la mer de Glace recule a un rythme de plus en plus rapide. Que va-t-il advenir de ce glacier qui était autrefois craint par les populations ?

La mer de Glace (nommée ainsi en 1741 par William Windham), à Chamonix, s'étend aujourd'hui sur une surface avoisinant les 40 km2, pour environ 300 m d'épaisseur, sur le versant septentrional du massif du Mont-Blanc. Il s'agit du plus grand glacier existant encore en France métropolitaine et du troisième plus grand glacier des Alpes. Il est aussi un pôle d'attraction touristique majeur dans la région (plus d'un million de visiteurs par an). Mais malheureusement, la mer de Glace s'est mise à fondre de manière importante depuis 1870. Le rythme s'accélère encore depuis 2003 : elle perd en moyenne 30 m de long par an.

Comment expliquer la fonte de la mer de Glace à Chamonix ?

D'après les études scientifiques menées à la mer de Glace, la principale raison du recul du glacier est le réchauffement climatique en cours. Sous l'action de la température anormalement élevée, la glace fond inexorablement. La mer de Glace perd ainsi de plus en plus de terrain. En 1870, elle était encore directement observable depuis Chamonix. Aujourd'hui, il faut prendre le train du Montenvers et monter à plus de 1.900 m d'altitude pour la voir de près.

Quel est l’avenir de la mer de Glace à Chamonix ?

Des estimations sur le devenir de la mer de Glace ont été effectuées à partir des recherches scientifiques de 2008. Il en ressort que sans un refroidissement important du climat, la fonte de la mer de Glace devrait poursuivre son cours actuel. En 2030, la mer de Glace devrait avoir encore reculé de 550 à 1.000 m par rapport à sa position de 2009. Et elle devrait continuer de fondre longtemps après 2030 si la situation reste inchangée... Toutefois, il faut garder à l'esprit qu'il ne s'agit là que d'estimations.

Protecting Ice Memory : conserver la mémoire de nos glaciers  Préparations pour le prélèvement de la première « carotte-patrimoine » du programme Protecting Ice Memory visant à conserver dans « le plus grand congélateur naturel du monde », la mémoire des glaciers terrestres menacés de disparition. Les trois premières carottes ont été prélevées dans le massif du mont Blanc durant l'été 2016. Les suivantes seront extraites des Andes.