Un tourbillon dans l’évier est plus sensible aux forces de frottement dues aux aspérités du lavabo qu’à la force de Coriolis, contrairement aux cyclones où Coriolis joue un rôle important. © Sylvie Thenard, fotolia

Planète

Dans quel sens tourne l'eau de l'évier à l'équateur ?

Question/RéponseClassé sous :météorologie , Eau , évier
 

L'eau s'écoulant dans un lavabo qui se vide se met en rotation et s'enfuit dans le tuyau d'évacuation. Dans quel sens tourne-t-elle ? Droite ou gauche, cela dépend, mais l'hémisphère dans lequel l'évier se trouve n'a aucune influence.

En météorologie, la force de Coriolis joue un grand rôle dans l'entraînement des cyclones, ouragans ou typhons. Cette force fictive rend compte de l'effet de la rotation de la Terre sur la circulation atmosphérique et fait tourner les dépressions tropicales dans le sens antihoraire dans l'hémisphère nord et horaire dans l'hémisphère sud. Une dépression naît autour de 6° de latitude dans les deux parties du globe, car à l'équateur, la force de Coriolis est nulle.

Comment s’écoule l’eau dans un lavabo à l’équateur ?

Il existe un vieil adage qui dit que dans l'hémisphère sud, l'eau dans un lavabo coule dans le sens inverse de l'hémisphère nord et qu'à l'équateur, l'eau ne tournerait pas. En Équateur, à la Mitad del mundo (la moitié du monde, en espagnol), on pourrait même observer l'événement : en traversant la ligne équatoriale, l'eau se mettrait à tourner dans l'autre sens... Pourtant, rien de cela n'est vrai, il y a une trop grosse différence d'échelle entre un cyclone et un tourbillon dans un lavabo !

L'influence de la force de Coriolis est largement négligeable par rapport aux frottements et à l'impulsion initiale. Que ce soit dans l'hémisphère nord, l'hémisphère sud ou à l'équateur, l'écoulement de l'eau dans le lavabo peut donc autant se produire à gauche qu'à droite !

Cela vous intéressera aussi

Le terrible ouragan Irma vu depuis l'ISS  Aussi grand que la France et plus puissant qu’Harvey ou Katrina, l’ouragan Irma menace de dévaster les Antilles, Cuba et Haïti. Le voici vu de l’espace, filmé le 5 septembre par les caméras de l’ISS, à 400 km d’altitude. Il venait de passer en catégorie 5.