Une vue sur la place Saint-Marc de Venise. © Victoria, Fotolia

Planète

La place Saint-Marc de Venise et son histoire

Question/RéponseClassé sous :Italie , Lieu touristique , place Saint-Marc de Venise

La place Saint-Marc de Venise, en Italie, a été fondée au IXe siècle. Elle est aujourd'hui connue dans le monde entier. Sa célébrité s'explique facilement : elle abrite les plus beaux monuments de la ville et toutes les grandes manifestations vénitiennes s'y déroulent.

La place Saint-Marc de Venise est exceptionnellement riche en monuments historiques. 

Monuments : le palais des Doges, le Campanile, le pont des Soupirs…

Parmi les plus célèbres figurent en bonne place le palais des Doges, une merveille d'architecture gothique, ainsi que le Campanile, une ancienne tour de garde. On y trouve aussi le fameux pont des Soupirs, sur lequel passaient les prisonniers.

La basilique Saint-Marc est quant à elle réputée dans le monde entier pour sa magnificence (marbre, pierres précieuses) et pour les ossements de l'apôtre saint Marc y reposant. Le Caffè Florian, ouvert en 1720, est aussi célèbre pour sa beauté et son histoire. Il a notamment accueilli les doges de Venise, mais aussi Georges Sand, Goethe, Lord Byron, etc.

Le carnaval de Venise, le Caffè Florian et la Sagra del Redentore

Les évènements sont légion place Saint-Marc mais le plus célèbre est sans aucun doute le carnaval de Venise. Les participants costumés ont l'habitude de se promener sur la place et de prendre une consommation au Caffè Florian. Le carnaval a lieu chaque année à la fin février ou au début du mois de mars.

La Sagra del Redentore ou Festa del Redentore (la fête du rédempteur) est quant à elle la plus belle fête sur l'eau de Venise. Le troisième samedi du mois de juillet, au soir, la population embarque sur des bateaux décorés et pique-nique à bord place Saint-Marc. La fête se termine par un phénoménal feu d'artifice.

Par ailleurs, il s'agissait d'une très vieille et très célèbre tradition, mais il est désormais interdit de nourrir les pigeons de la place Saint-Marc. Tout commence en 1997, quand devant les dégâts occasionnés par les volatiles, une première loi interdit de nourrir les pigeons dans la ville à l'unique exception de ceux de la place Saint-Marc. Depuis 2008, cette interdiction s'est aussi étendue à la célèbre place...

Cela vous intéressera aussi