Planète

Les sommets les plus hauts du monde

Question/RéponseClassé sous :géologie , sommet , montagne
 

Quelle est l'altitude maximale des sommets du monde ? Où se trouvent-ils ? La chaîne de l'Himalaya est celle qui abrite les plus hautes montagnes du globe, mais l'Amérique du Sud et l'Europe ont leurs lots de sommets aussi.

Le mont Everest, dans l'Himalaya, vu du camp de base (côté népalais). Sur le sommet le plus élevé de la Terre, qui culmine à 8.848 m, la pression atmosphérique est environ le tiers de celle au niveau de la mer. Un même volume d'air contient trois fois moins de molécules. © Luca Galuzzi, Wikipédia, GNU 1.2

Si le mont Blanc est le plus haut sommet de France, il est loin d'être le plus haut d'Europe, et encore moins du monde. Certaines chaînes de montagnes se sont érigées beaucoup plus haut, et continuent d'ailleurs de grandir. Sans grande surprise, les plus hauts sommets se trouvent en Asie, dans la majestueuse chaîne de l'Himalaya.

Les plus hauts sommets du monde : l’Asie à l’honneur

Ce n'est que dans l'Himalaya que l'on peut rencontrer des sommets à plus de 7.000 m. Le pic le plus haut de la chaîne — et donc du monde — est l'Everest, qui culmine à 8.848 m d'altitude. Le toit du monde, à la frontière entre le Népal et la Chine, a commencé à intéresser les alpinistes dans les années 1920, mais ce n'est qu'au bout de 32 ans que le sommet a été atteint, en 1953, par les alpinistes Edmund Hillary et Tensing Norgay. Depuis cette première expédition, plus de 14.000 personnes l'ont gravi, et plus de 200 personnes y ont perdu la vie. Aujourd'hui, l'Everest est devenu si populaire que durant les 25 jours de l'année où le sommet est accessible, quelque 200 personnes foulent le sommet chaque jour.

Le K2 est la deuxième montagne la plus haute, elle est à peine plus basse que l'Everest, avec 8.611 m de haut. La montagne culmine à la frontière entre la Chine et le Pakistan. L'ascension de ce sommet est réputée comme étant beaucoup plus difficile que celle de l'Everest, le taux de mortalité y est beaucoup plus élevé (un décès pour cinq ascensions réussies). Surnommée « montage Sauvage », en raison de sa difficulté, seules 302 personnes l'ont gravie jusqu'en juillet 2010, contre 5.101 pour l'Everest !

Le K2 est la deuxième plus haute montagne du monde. Son sommet culmine à 8.611 m. © AdamJacobMuller, Wikipédia, GNU 1.2

Il faut ensuite se rendre à la frontière entre le Népal et l'Inde pour trouver le troisième sommet le plus haut. Le Kangchenjunga culmine à 8.586 m de haut et était considéré jusqu'en 1852 comme le sommet le plus haut du monde. S'il ne l'est pas, il reste le point culminant de l'Inde. Le sommet a été atteint pour la première fois en 1955, par les alpinistes George Band et Joe Brown.

Les plus hauts sommets d’Europe ne sont pas dans les Alpes

Si tous les sommets de plus 7.000 m d'altitude sont en Asie, la cordillère des Andes, en Amérique du Sud, abrite 90 sommets de plus de 6.000 m, dont le point culminant et l'Aconcagua avec ses 6.962 m en Argentine. Sur le continent européen, si l'on considère que le Caucase fait partie de l'Europe, c'est là que sont les plus hauts sommets, dont le plus grand culmine à 5.642 m. Le mont Elbrouz, dans le nord du Caucase, est le point culminant de Russie et d'Europe. La montagne est un volcan endormi à deux sommets, où le cratère repose sur le sommet oriental s'élevant à 5.621 m.

Le mont Kazbek, à plus de 5.000 m d'altitude, est couvert de glaciers. © Kazbegi, Wikipédia, cc by sa 2.0

Le Caucase comprend les quatre plus hauts sommets du continent. Culminant à 5.203 m, le Dykh-Tau, aussi en Russie, se place en deuxième position du classement. La première ascension réussie remonte à juillet 1888. Le Chkhara, à la frontière entre la Russie et la Géorgie, se place en troisième position avec ses 5.193 m de haut et le mont Kazbek (Géorgie) le suit de près avec 5.047 m d'altitude.

Ce n'est donc qu'en cinquième position que se place le mont Blanc, avec son sommet à 4.810 m. Situé à la frontière entre la France et l'Italie, ce glacier est exploré et étudié depuis longtemps. La première ascension remonte au 8 août 1786, lorsque Michel-Gabriel Paccard et Jacques Balmat se sont lancés à l'assaut du sommet. À présent, c'est une randonnée extrêmement convoitée : on compte 300 à 400 départs par jour en été. Le site du mont Blanc est en projet de classement sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco, en tant que lieu de naissance de l'alpinisme.

Cela vous intéressera aussi