La viticulture, grosse consommatrice de pesticides en France, se met elle aussi au bio, avec 9 % du vignoble français en bio. © symbiot, Shutterstock

Planète

Agriculture biologique en France : quelle région est la plus bio ?

Question/RéponseClassé sous :Environnement , agriculture biologique , Occitanie

En 2015, d'après l'Agence bio, les surfaces agricoles engagées dans l'agriculture biologique ont progressé sur tout le territoire français. Trois régions concentrent 60 % des surfaces et la moitié des productions : Occitanie, Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle-Aquitaine.

En 2015, plus de 5 % des surfaces agricoles utiles françaises étaient en agriculture biologique. Mais quelles sont les régions les plus bio ?

Un rapport de l'Agence bio a fait un état des lieux de la situation de l'agriculture biologique en France en 2015. Huit anciennes régions avaient plus de 6 % des surfaces agricole utiles en bio :

  • Provence-Alpes-Côte-d'Azur (18,2 %),
  • Languedoc-Roussillon (13,4 %),
  • Rhône-Alpes (7,7 %),
  • Midi-Pyrénées (8,8 %),
  • Corse (7,3 %),
  • Franche-Comté (6,6 %),
  • Alsace (6,2 %),
  • Pays de la Loire (6,0 %).

Trois régions possédaient une proportion d'agriculture biologique proche de 1 % : Nord-Pas-de-Calais, Haute-Normandie et Picardie.

Les régions Occitanie et Auvergne-Rhône-Alpes leaders du bio

La région Occitanie (fusion des anciennes régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées) est la première région française en surfaces agricoles en bio et en conversion (319.020 hectares), ainsi qu'en nombre d'exploitations (6.495). Elle possède environ 10 % des surfaces agricoles en bio. En tête des régions bio françaises, elle bénéficie des acquis des anciennes régions Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, et du développement de la conversion biologique dans le vignoble languedocien. L'ancienne région Midi-Pyrénées est le premier territoire français en nombre d'hectares consacrés aux grandes cultures biologiques.

La région Auvergne-Rhône-Alpes se situe quant à elle au deuxième rang des régions françaises en surfaces agricoles en bio et en conversion (164.968 hectares), et en nombre d'exploitations en bio (4.219). Mais elle est la première région française en opérateurs en aval du bio (1.930), la région Occitanie se plaçant en deuxième position (1.719 opérateurs).

Interview : le rôle de l'Homme sur la biodiversité végétale  Lorsque l’on évoque la biodiversité, on s'intéresse en général aux espèces sauvages d'animaux ou de végétaux. Mais il ne faut pas oublier celle des espèces domestiquées par l’Homme. Xavier le Roux, directeur de la Fondation pour la recherche sur la biodiversité nous explique en quoi cette domestication est pleine de paradoxes.