Planète

En quoi l'exploitation des gaz de schiste est-elle une menace ?

Question/RéponseClassé sous :énergie renouvelable , Pollution , gaz de schiste
Exploitation du gaz de schiste : l'eau contaminée par le gaz de schiste n'est plus potable, et contamine à son tour les sols et la végétation. © eelvain, Flickr, DR

Le gaz de schiste est un gaz naturel généré par la décomposition de l'argile. On trouve des gisements de gaz de schiste partout dans le monde. En France, son exploitation a lieu dans les régions du nord-est et du sud-est.

L'exploitation du gaz de schiste a un impact sur l'environnement

Bien que le gaz de schiste soit naturel, son exploitation nécessite un forage, car il est emprisonné à l'intérieur de roches situées de un à trois kilomètres de profondeur. Le forage nécessite l'utilisation d'une grande quantité d'eau pour briser les roches : c'est la technique de fracturation hydraulique. Cette eau est alors polluée et n'est plus recyclable. L'exploitation du gaz de schiste a bien un impact sur l'environnement, principalement en raison des techniques de forage utilisées.

Quels risques entraîne l'exploitation du gaz de schiste ?

Le premier risque dû à l'exploitation du gaz de schiste est l'émission de gaz à effet de serre, qui provoquent le réchauffement climatique. Le second risque est celui de la pollution des nappes phréatiques et de l'air. L'eau contaminée par le gaz de schiste n'est plus potable, et elle contamine à son tour les sols et la végétation.

La fracturation hydraulique favorise les séismes

Des études ont montré un lien entre l'exploitation du gaz de schiste et l'augmentation des risques sismiques. Ce danger ne vient pas du gaz en lui-même, mais des techniques de forage. En effet, la fracturation hydraulique rend les sols instables, ce qui peut générer des séismes.