Chaque Français produit quelque 350 kg de déchets par an. Une partie se retrouve abandonnée dans l’environnement pour une durée qui dépend de la nature du déchet en question. Le verre compte parmi les déchets ménagers dont la durée de vie est la plus importante. © Antranias, Pixabay, DP

Planète

Quelle est la durée de vie des déchets ?

Question/RéponseClassé sous :Eco-consommation , Pollution , Dégradation des déchets

Jeter ses déchets en pleine nature, ce n'est vraiment pas responsable. D'autant que la plupart d'entre eux y restent longtemps, voire très longtemps. De quelques semaines à des milliers d'années...

Les déchets abandonnés en pleine nature, outre la pollution visuelle qu'ils représentent, constituent un véritable danger pour l’environnement. Leur dégradation naturelle peut s'avérer en effet extrêmement longue. En outre, elle peut libérer dans les sols et les eaux des molécules dangereuses, tant pour l'Homme que pour la nature. Ainsi, un seul mégot — dont la durée de vie peut aller jusqu'à 5 ans — jeté dans une rivière aurait le pouvoir de polluer 500 litres d'eau. Un litre d'huile de vidange — d'une durée de vie comprise entre 5 et 10 ans —, quant à lui, peut recouvrir une surface de 1.000 m2 et empêcher l'oxygénation de l'eau et perturber la faune et la flore pendant plusieurs années.

Heureusement, en France, la collecte et le traitement des déchets sont organisés. Les filières de traitement des déchets (recyclage, compostage, incinération) permettent d'accélérer les processus de dégradations des déchets tout en les valorisant. Elles évitent surtout de voir ces déchets se retrouver en pleine nature.

La durée de vie des déchets est très variable. © Consoglobe

En combien de temps se dégradent un chewing-gum ou un sac plastique ?

La durée de vie des déchets abandonnés dans l'environnement dépend de leur nature. Les éléments biodégradables, c'est-à-dire à base de matière organique (déchets verts, papiers, etc.) disparaissent en moins de un an. Le papier toilette peut, par exemple, se dégrader en seulement 2 semaines et un trognon de pomme met entre 1 et 5 mois à disparaître.

En revanche, il faut 5 ans pour un chewing-gum, 10 ans pour que le métal rouille intégralement et de 100 à 1.000 ans pour les plastiquespolystyrènes et autres matières synthétiques assimilées. Le verre, quant à lui, peut résister plus de 4 .000 ans, comme le prouvent les découvertes archéologiques égyptiennes.

Près de 300.000 tonnes de déchets plastiques flotteraient dans nos océans. Des déchets qui survivent là pendant des centaines d’années, mettant en péril les écosystèmes. © THANAGON, Fotolia

Temps de dégradation des déchets nucléaires

Les déchets nucléaires sont les déchets les plus longs à éliminer. Si l'iode 131 et l'iode 125 mettent respectivement 8 et 60 jours à disparaître, le carbone 14 met lui quelque 5.730 ans et l'uranium 238, pas moins de 4,5 milliards d'années.

Débris spatiaux : plus de 20.000 objets polluent l’orbite terrestre  Depuis 1957 plus de 5.000 engins ont été expédiés dans l’espace, générant régulièrement de nombreux débris spatiaux. Ces objets sont une menace pour les futures missions que le Cnes prend très au sérieux. L’organisation nous présente en vidéo des solutions pour lutter contre ce problème.